Une résidence secondaire de luxe et écolo, impossible ?

Les jeunes générations sont de plus en plus concernées par la crise écologique, et les derniers mois confinés ajoutent à leurs ambitions. Le travail, repensé grâce au télétravail dans la majorité des secteurs, peut se faire depuis toute localisation. Puisque la pensée écologique est forte, le local est plus que jamais plébiscité. L’attrait des résidences secondaires luxueuses redouble, mais peut-il se lier à des ambitions écologies ?

Résidences secondaires en France, la hausse des demandes

Les mentalités changent, et ce n’est pas sans impact sur le secteur immobilier français. Ces derniers mois ont vu une hausse importante des demandes pour de l’investissement immobilier. L’envie de s’échapper des grandes métropoles, en temps de confinements et déconfinements répétitifs, est prononcée. Pour beaucoup d’acheteurs, c’est l’occasion d’investir dans une résidence secondaire qui permettrait ces escapades. Les nouvelles générations, toutefois, ont des envies bien particulières. Le très haut de gamme donne l’opportunité de s’offrir des biens d’exception pour déconnecter au mieux en pleine situation sanitaire compliquée. La nouvelle génération d’acheteurs, plus jeune que celle habituellement visée, profite également de cet immobilier de luxe pour s’offrir du sur mesure, assurant de ne pas avoir à se mettre aux travaux.

Entre volonté de neuf et d’agréable, avec maisons avec cuisine aménagée, piscine et autres avantages, l’immobilier de luxe sait tenter. Plus encore, le luxe français fait envie. Alors que les acheteurs privilégiaient le reste du monde, la situation actuelle ainsi que les motivations écologiques poussent à se tourner vers des biens situés en France. L’occasion de redécouvrir ses régions et de trouver perle rare sur le territoire français. Certains entrepreneurs, tels qu’Eric Arnoux, se spécialisent ainsi dans l’immobilier de luxe dans des régions privilégiées, comme Megève et ses alentours.

Maison secondaire, mais écolo tout de même

C’est peut-être au cœur des priorités des nouveaux acheteurs. Le luxe fait envie, les régions françaises attirent l’œil, mais il faut tout de même que les principes et valeurs soient écoutés. Pour beaucoup, l’industrie immobilière de luxe n’est pas compatible avec des habitudes de vie plus écologiques. Cette pensée est toutefois datée, les architectes et ingénieurs étant plus que jamais intéressés par les alternatives durables. C’est même l’occasion pour certains de combiner dernière technologie haut de gamme à leur projet de grandeur pour des habitations sur mesure, durable et luxueuses. Le Moyen-Orient, à l’instar de Dubaï, friand de cette architecture de luxe, concilie fréquemment ces deux ambitions. De nos jours, de plus en plus de promoteurs immobiliers, comme Eric Arnoux, exportent leurs projets à la fois luxueux et respectueux de l’environnement à l’international.

Même en restant en France, toutefois, ces ambitions écologiques sont tout à fait possibles. Les nouvelles législations encadrant la construction d’habitation dans le pays garantissent en effet des bâtiments plus écologiques que jamais. Stratégie bas carbone, loi Climat, les architectes sont au fait des ambitions gouvernementales. Plus encore, le label durable et écologique est vendeur pour les investisseurs. De nombreux développeurs se prêtent ainsi au jeu en multipliant les innovations sur leur projet. Recours au bois durable, réflexion biophilique, utilisation de matériaux locaux, les moyens sont nombreux pour concilier les ambitions.

L’immobilier de luxe est, dans tous les cas, déjà préparée au respect de l’environnement dans lequel il se développe. Les acheteurs, souvent, affectionnent la localisation choisie pour sa beauté, son cadre ou ses nombreux avantages : lumière, nature, paysages. Le bien se construit donc en prenant en considération ces atouts, ce qui garantit d’ores et déjà une prise en compte des facteurs pollution ou luminosité, importants à l’écologie. L’ingéniosité de l’architecte sur le projet et la volonté de l’acheteur d’investir dans une construction écologique, permettront d’opter pour des résidences secondaires haut de gamme et écologiques.