Trading en ligne : Futures ou CFD ?

Dans le trading en ligne, il existe deux différents types principaux de produits dérivés : les Futures et les CFD. Ces produits présentent des caractéristiques communes mais quelques différences sont constatées. Dans tous les cas, il ne s’agit pas d’acheter ni de vendre des actifs. Quelles sont donc les différences entre les Futures et les CFD ?

Main homme sur graphique trading

Les Futures

Les Futures ou « contrats à terme » est un contrat conclu entre deux parties pour acheter ou vendre un actif à une date fixée et à un prix déterminé à l’avance. C’est donc un produit dérivé qui précise la nature et la quantité de l’actif sous-jacent (indice, action, devise, matière première, etc). De plus, les Futures se négocient sur des marchés officiels et régulés comme le Forex, le CME ou des intermédiaires spécialisés en produits dérivés.

Lors de la date d’expiration d’une Future, l’acheteur s’engage à acquérir l’actif sous-jacent au prix convenu et le vendeur doit le livrer (ou bien l’équivalent en espèces). Ce type de contrat peut être conclu à tout moment mais la proximité avec l’échéance a un impact sur la valeur du Future. Effectivement, plus on se rapproche de la date du terme, plus le prix du Future sera proche de celui du sous-jacent. On parle alors de convergence lorsque le marché comptant et le marché des Futures se rencontrent.

Le principe du trading des Futures repose sur le fait de spéculer sur la variation du sous-jacent. L’effet de levier est alors un élément important pour optimiser fortement ses gains. Le but est de clôturer sa position avant l’échéance pour recevoir ou devoir livrer l’actif sous-jacent. On peut donc parier à la hausse ou à la baisse grâce aux Futures, mais aussi couvrir son portefeuille client.

Les CFD

Les CFD ou « contract for differences » sont des contrats qui lient un acheteur et un vendeur. Il stipule que le vendeur devra payer la différence entre la valeur présente et la valeur de l’actif sous-jacent à la date du contrat. Dans le cas où la différence est négative, c’est l’acheteur qui devra payer le vendeur. Ainsi, les CFD permettent aux traders de se positionner à la hausse ou à la baisse comme pour les Futures, à la différence près que les CFD n’ont pas de date d’échéance.

Pour trader des CFD, il faut se rendre sur des marchés organisés ou bien des marchés de gré-à-gré. Les investisseurs apprécient les CFD puisqu’ils n’ont pas de durée de vie limitée. Par ailleurs, les CFD proposent un effet de levier important (jusqu’à 10) ce qui permet d’optimiser ses gains.

Quel que soit le type de produit dérivé que vous souhaitez trader, il est nécessaire d’avoir des connaissances solides et de bien apprivoiser le marché. Bien que cela puisse freiner les débutants, apprendre la bourse en ligne est à la portée de tous avec de l’application.