Le groupe Aéroports de Paris vient d’annoncer une forte croissance en 2018

Voilà une nouvelle économique qui fait du bien, même s’il participe encore un peu plus à remettre en cause la volonté du gouvernement de privatiser le groupe Aéroport de Paris. Effectivement, sur l’année 2018, le groupe ADP a dépassé la barre des 105 millions de passagers sur les deux aéroports principaux de Paris, ORY et CDG.

Aéroport de Paris

Une forte croissance qui accompagne le tourisme

Cette forte croissance, ADP la doit à la croissance globale de l’industrie du tourisme à travers le monde. Effectivement, le nombre de voyageurs ne cesse d’augmenter et Paris reste la ville qui attire le plus de touristes chaque année. Ainsi, Aéroports de Paris a enregistré une hausse de la fréquentation de 3,8 %, ce qui équivaut à un surplus de 8,1 millions de passagers.

 

Ainsi, l’aéroport Charles-de-Gaulle situé à Roissy a accueilli plus de 72 millions de passagers, soit une croissance de 4 %, alors que l’aéroport d’Orly a accueilli un peu plus de 33 millions de passagers, soit une hausse de 3,4 %. Rien que sur le mois de décembre, les deux aéroports ont accueilli 8,1 millions de passagers, soit une augmentation de 3,2 % par rapport à 2017.

Un défi pour la technique et la sécurité

Un tel afflux de passagers représente un défi de taille pour les équipes de sécurité. ADP a d’ailleurs recruté de nombreux agents de sûreté portuaire titulaires du CQP ASA. Cette forte croissance de l’activité et de la fréquentation de ces aéroports a donc largement profité à la croissance globale et à l’embauche dans le pays. Néanmoins, elle représente également un enjeu technique majeur.

 

Effectivement, les aéroports de la ville de Paris n’ont de cesse de s’améliorer, de s’agrandir et de se moderniser pour pouvoir accueillir de plus en plus de passagers. L’aéroport d’Orly est en train de bâtir une gare pour être bientôt plus rapidement relié à la capitale, alors que l’aéroport CDG profite depuis peu d’un terminal flambant neuf qui n’a pas encore atteint sa capacité d’accueil maximale. Une bonne nouvelle pour ADP qui espère maintenir cette croissance encore quelque temps.

Une situation qui ne concerne pas que Paris

Le groupe ADP, malgré son nom, ne gère pas que les aéroports de la ville de Paris. Le groupe gère également d’autres aéroports à travers le monde, notamment celui d’Istanbul, de Santiago du Chili et quelques autres. Or, ces aéroports ont également connu une forte croissance (jusqu’à 47,9 % en Tunisie !) et le total des passagers dans le monde s’élève à plus de 150 millions.

 

D’un autre côté, cette croissance encourageante s’est également faite remarquer dans d’autres aéroports de France. À Marseille, par exemple, l’année 2018 aura été une excellente année, avec une fréquentation en hausse de 4,3 %. La ville espère donc dépasser les 10 millions de passagers en 2019, notamment grâce à l’ouverture prochaine de 21 nouvelles lignes et le retour de la compagnie low-cost Ryan Air.

A propos de l’auteur

Celine A.
Celine A.
Céline est la plus jeune de l'équipe rédaction. Du haut de sa vingtaine d'année, elle est dynamique et travailleuse, rien ne l'arrête. Elle affectionne tout particulièrement les sujets un petit peu plus féminin, mais sait de quoi elle parle quand elle traite pourtant d'automobile ou de mécanique.