Au CES 2019, les IA pensées pour les entreprises sont très nombreuses

Ce que l’on appelle aujourd’hui à tort une intelligence artificielle, c’est un logiciel avec une très importante capacité de calcul qui lui permet d’automatiser certaines tâches. Il n’y a donc pas réellement d’intelligence derrière, si ce n’est celle de ceux qui ont programmé le logiciel. En tout cas, cette forme d’IA était très représentée au CES 2019, surtout dans des services qui s’adressent aux entreprises.

Illustration de l'intelligence artificielle

Un marché porté par les start-ups

Depuis quelques années, de très grandes entreprises développent des logiciels d’intelligence artificielle et des assistants vocaux de plus en plus performants. C’est le cas d’Apple, Google, Amazon et quelques autres. Certaines jeunes start-ups saisissent cette nouvelle opportunité pour produire des objets connectés et des logiciels à destination des entreprises.

 

En proposant aux entreprises des outils et des logiciels intelligents qui automatisent une grande partie de leurs tâches, ces start-ups accélèrent une transition qui semble inévitable : le remplacement des actions manuelles par des logiciels beaucoup moins coûteux et beaucoup plus rapides. Une aubaine pour les entreprises, qui pose tout de même quelques questions.

Les risques d’un tel développement

Le premier risque d’un tel développement, il concerne évidemment la dépendance à ces logiciels. Les installations réseaux des entreprises devront être excellentes et la maintenance informatique régulière et de très bonne qualité pour assurer à ces entreprises une sécurité maximale. Effectivement, l’exécution automatique de toutes ces tâches réclamera un réseau parfaitement sécurisé et entretenu.

 

Heureusement, il existe déjà depuis longtemps des entreprises qui proposent leurs services aux autres entreprises pour gérer la mise en place et l’entretien de ces réseaux. Cependant, ces entreprises devront également s’assurer de proposer en permanence un service irréprochable et de la plus grande qualité possible pour rester à la hauteur des exigences de tels fonctionnements.

Quelques exemples d’IA trouvées au CES 2019

Une des IA présentées au CES qui a le plus attiré l’attention des investisseurs, c’est sans doute celle de la start-up taïwanaise Lite-On qui produit des lampadaires intelligents pour verbaliser automatiquement les conducteurs qui emprunteraient des voies de bus ou qui se gareraient sur le trottoir. La rédaction automatique de l’amende permettrait de gagner de nombreuses heures de procédures.

 

Cependant, l’IA au service des entreprises peut également avoir un impact bénéfique sur les travailleurs, comme le boîtier infrarouge développé par la start-up AIO et qui analyse les mouvements du travail manuel d’un employé. L’objectif, c’est de repérer les mouvements répétitifs à l’origine de certains troubles physiques sur le long terme. Ainsi, la start-up espère bâtir une base de données qui permettra d’agir efficacement contre ce fléau.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.