Fiche métier : l’expert immobilier

Le métier d’expert immobilier est un métier indépendant qui consiste à estimer la valeur vénale d’un bien immobilier destiné à être vendu ou loué. L’évaluation s’effectue en fonction d’une analyse précise du bien et requiert une étude minutieuse de divers documents et du terrain sur lequel est bâti le bien.

Illustration d'un expert immobilier

Description du métier

Le métier d’expert immobilier consiste à estimer la valeur dite « vénale » d’un bien immobilier, c’est-à-dire la valeur marchande du bien, au prix exact auquel il pourrait être vendu ou acheté dans des circonstances normales de libre marché. Dans le cas d’une location, il estimera la valeur dite « locative du bien », soit le montant des loyers mensuels.

L’expert immobilier aura à faire à différents clients. Même s’il répond le plus souvent à la demande des propriétaires, il peut également être sollicité par des juges, des notaires, des services fiscaux, des compagnies d’assurance ou encore des gestionnaires du patrimoine.

Afin d’estimer un bien, il se rend d’abord sur place pour évaluer le bien, puis il étudie le dossier en détail en prenant en compte de nombreux facteurs, dont, entre autres, la superficie, l’emplacement, le type de construction, les risques naturels de la zone où se situe le bien, le marché, l’emploi ou encore l’analyse des diagnostiques.

A la fin de son expertise, il établit un compte-rendu minutieux et impartial de son analyse selon une méthodologie et des normes précises, conformes à la charte de l’expertise en évaluation immobilière.

Qualités requises

Le métier d’expert immobilier requiert de nombreuses qualités. De par les différents clients à qui il aura à faire et la multitude de documents qu’il se doit de savoir analyser, l’expert immobilier nécessite des connaissances très vastes, tant en matière juridique, fiscale, technique qu’urbanistique.

Il doit également posséder un bon sens de l’observation ainsi que des capacités de synthèse et de rédaction avancées. Son métier le pousse à se déplacer en tout temps, il doit donc être confortable avec la conduite sur route.

Etudes et formation

Le métier d’expert immobilier n’est pas une activité légalement réglementée et ne requiert donc pas de formation proprement dite. Toutefois, comme nous l’expliquions plus haut, ses domaines de connaissances doivent être vaste. Une formation dans le domaine de l’immobilier ainsi qu’une expérience professionnelle dans le secteur sont des atouts très importants pour réussir dans la profession.

Il existe de multiples types de formation immobilière en valeur vénale, allant du simple stage de quelques jours à des études bac+5. Même si beaucoup d’agences apprécient un cursus en bonne et due forme, d’autres n’hésitent pas à former leurs experts en interne.

Les principales formations qui peuvent ouvrir la voie à un expert immobilier sont les certificats d’études juridiques immobilières (ICH) ou les diplômes d’école de commerce, d’ingénieur ou architecte. Un master dans le domaine de l’immobilier est également une très bonne formation pour devenir expert immobilier.

Salaires et évolutions

L’expert immobilier touche des honoraires libres, généralement calculés en fonction de la durée de l’expertise et des frais engagés pour la mener à bien.

Une fois qu’il a acquis quelques années d’expérience, il pourra, s’il le souhaite, s’installer à son propre compte et/ou se spécialiser dans un type de biens précis.

A propos de l’auteur

Guy T.
Guy T.
Guy est le doyen de l'équipe de rédaction. A l'approche de ses 40 printemps, il amène l'expérience et la sagesse dans notre équipe et offre son aide et son soutien aux plus jeunes du groupe. Un membre indispensable dans la rédaction de EXS qui sait traiter des sujets en profondeur en connaissant les antécédents.