Manuel Valls se penche sur la défiscalisation dédiée aux heures supplémentaires

Lorsque Nicolas Sarkozy était au pouvoir, il avait milité pour cette forme de défiscalisation qui avait ensuite été supprimée par la gauche. Manuel Valls, l’ancien Premier ministre n’avait pas hésité à critiquer cette mesure, mais il a décidé de se pencher à nouveau sur ce format.

Manuel Valls

Le retour éventuel d’une mesure mise en place sous Nicolas Sarkozy

Celui qui tentera de remporter les primaires pour le Parti socialiste effectue une belle marche arrière puisqu’il est prêt à étudier la défiscalisation des heures supplémentaires. Cette dernière était une mesure très importante lors de l’élection de Nicolas Sarkozy qui proposait aux Français de gagner plus en travaillant plus. N’étant pas de cet avis, François Hollande avait choisi de la supprimer dès son arrivée au pouvoir. À l’époque, Manuel Valls n’avait pas hésité à la pointer du doigt, mais désormais il revient sur le devant de la scène avec cette question épineuse.

Gagner du pouvoir d’achat grâce à la défiscalisation des heures supplémentaires

C’est lors d’une interview accordée à France Inter que l’ancien Premier ministre sous François Hollande qu’il a reconnu que la suppression avait été problématique. Il a partagé l’anecdote d’une enseignante convaincue qu’elle gagnerait moins même en travaillant plus à cause de la disparition de cette mesure. Il estime que son programme pourrait parfaitement intégrer à nouveau cette forme de défiscalisation, mais il insiste sur le fait qu’il faudra absolument plafonner l’avantage fiscal si toutefois ce dispositif revenait sur le devant de la scène. L’objectif de cette mesure était très simple puisqu’elle permettait de gagner du pouvoir d’achat.

Une mesure abrogée par François Hollande le 1er Septembre 2012

Les heures supplémentaires comme le mentionne la loi sont compatibilités au-delà des 35 heures légales. La rémunération est plus conséquente et avec cette défiscalisation, il était possible de jouir d’une exonération totale des impôts sur le revenu dédié à ces fameuses heures sup’. En parallèle, une réduction au niveau des cotisations salariales était aussi déployée. Par conséquent, si Manuel Valls se retrouve à la tête de la France, il y a de grandes chances pour qu’il mette en place ce dispositif de défiscalisation qui a été abrogé le 1er Septembre 2012 après avoir été instauré le 1er Octobre 2007. À l’époque, la suppression avait été votée, car ce fonctionnement nuisait à l’embauche et coûtait beaucoup trop d’argent. Lorsque François Hollande est arrivé au pouvoir, il souhaitait réaliser des économies, d’où cette décision.

A propos de l’auteur

Boris H.
Boris H.
Boris est une personne qui touche à tout et qui s'intéresse à tout depuis son plus jeune âge. Dès son enfance, il apprit à parler et à écrire très jeune. Un don qu'il n'a pas tardé à mettre en pratique dans son métier en devenant rédacteur. Aujourd'hui, de part son expérience, il a rejoint l'équipe de EXS afin de gérer le pôle rédaction et orienter les rédacteurs sur les sujets à traiter.