La phytothérapie : les plantes pour se soigner

La phytothérapie est une médecine orientale très ancienne basée sur les plantes et les extraits naturels. Elle peut être utilisée en remplacement ou en complément des médicaments pour remédier à bon nombre de maux mineurs du quotidien. Tout peut commencer par une cure de détoxification par exemple, et pour ça, rien de mieux que les plantes.

Des plantes médicinales

La phytothérapie pour les maux du quotidien

Dans les herboristeries, on retrouve des milliers de plantes médicinales. De l’eucalyptus à l’artichaut en passant par le lierre et la verveine, ces boutiques proposent toute une gamme de plantes thérapeutiques destinées à guérir les mots du quotidien. Ces remèdes sont moins nocifs pour la santé tout en étant aussi curatifs que les médicaments face aux petits problèmes de tous les jours.

Que ce soit pour détoxifier son corps ou pour combattre le stress, pour apaiser les migraines dues aux expositions prolongées aux écrans ou encore pour l’allongement du pénis, à chaque petit mot son remède. Pour les grands mots, les plantes ne remplacent pas les médicaments mais peuvent les compléter.

La phytothérapie est donc une pratique efficace qu’il faut cependant mettre en œuvre avec précaution : utilisée dans de mauvaises conditions, elle peut, comme les médicaments, provoquer des effets secondaires et aller jusqu’à produire l’effet inverse de celui recherché au départ.

La phytothérapie, des remèdes de grand-mère ?

Les plantes thérapeutiques étaient des remèdes de grand-mère jusqu’au milieu du 20e siècle, mais maintenant on utilise des plantes dont on connaît parfaitement les propriétés thérapeutiques.

Bien sûr, la phytothérapie n’est pas un remède à tous les maux, ainsi les maladies graves ne trouveront aucun remède dans les plantes. Mais pour les maux courants du quotidien, la plupart peuvent être traités ainsi. Dans le cas de traitement médicamenteux plus lourd, la phytothérapie peut également avoir un rôle complémentaire, afin de remédier à certaines carences infligées par le traitement ou pour contrer certains effets secondaires par exemple.

Pour apprendre à utiliser les plantes, il est possible de se renseigner auprès des herboristeries ou des pharmaciens, de plus en plus nombreux à être spécialisés dans ce domaine, mais comme pour les médicaments courants, il est toujours préférable d’en parler en premier lieu à son médecin. Si celui-ci ne paraît pas très ouvert à la phytothérapie, il est alors conseillé de se tourner vers un médecin naturopathe qui saura mieux que quiconque vous renseigner sur le sujet.

A propos de l’auteur

Guy T.
Guy T.
Guy est le doyen de l'équipe de rédaction. A l'approche de ses 40 printemps, il amène l'expérience et la sagesse dans notre équipe et offre son aide et son soutien aux plus jeunes du groupe. Un membre indispensable dans la rédaction de EXS qui sait traiter des sujets en profondeur en connaissant les antécédents.