Les collectes pour l’assurance-vie ont fondu comme neige au soleil

Les Français tentent depuis quelques années de trouver un refuge afin de placer leurs économies, mais cette affaire est quelque peu complexe. Alors que le Livret A a subi une chute mémorable, l’assurance-vie ne comble plus autant les attentes.

Tirelire

L’assurance-vie était devenue beaucoup plus attractive que le Livret A

Lorsque le gouvernement a annoncé la baisse du taux de rémunération pour le Livret A, un véritable désamour s’est installé en France. Pourtant, cette solution était largement appréciée par les consommateurs qui pouvaient mettre quelques euros de côté en obtenant un retour assez positif. Toutefois, avec un pourcentage aussi bas, il n’est pas surprenant de constater une décollecte surtout lorsque des périodes importantes sont identifiées comme la rentrée ou les fêtes de Noël. Nombreux avaient donc trouvé un refuge du côté de l’assurance-vie dont le taux était plus séduisant, mais les récentes statistiques sont quelque peu surprenantes.

Une collecte divisée par deux en seulement un an

Par rapport à 2015, la collecte sur les fonds non risqués a été de 4.2 milliards d’euros. Cette somme peut apparaître comme très forte, mais la réalité est bien différente. En effet, ce chiffre a tout de même été divisé par deux en l’espace d’un an. Il faut noter que les chiffres depuis Septembre 2016 ne sont pas à la hauteur des attentes, la collecte a été nulle, et même négative pour le mois d’Octobre. Ces informations ont été transmises par la Fédération française de l’assurance. Pourtant, les contrats sont souvent attractifs comme celui dévoilé par l’assurance vie Netlife. Vous n’avez aucun frais d’arbitrage et les frais d’entrée sont absents.

Un taux qui devrait continuer de baisser au fil des années

En parallèle, vous jouissez aussi du meilleur fonds en euros du marché. Dans ce registre, une mauvaise nouvelle est également partagée. Les premiers taux ont été affichés, ils devraient à leur connaître une baisse significative. Cela se traduit donc par un véritable coup de froid au niveau de l’assurance vie qui représentait tout de même 1 621 milliards d’euros selon la Fédération française de l’assurance. 80 % de ce montant est identifié pour les fonds en euros.

La rentabilité semble être le point faible de ce contrat puisqu’elle est passée à 2.3 % en 2015, mais elle a chuté en dessous de la barre des 2 % en 2016. Pour 2017, la tendance devrait être la même.

A propos de l’auteur

Guy T.
Guy T.
Guy est le doyen de l'équipe de rédaction. A l'approche de ses 40 printemps, il amène l'expérience et la sagesse dans notre équipe et offre son aide et son soutien aux plus jeunes du groupe. Un membre indispensable dans la rédaction de EXS qui sait traiter des sujets en profondeur en connaissant les antécédents.