Crédit à la consommation : comment réduire son prêt ?

Pour les prêts immobiliers comme pour les prêts à la consommation, les taux d’intérêt ont largement baissé cette année et sont sur le point de remonter légèrement. Si vous avez plusieurs prêts en cours ou que votre prêt ne bénéficiait pas de taux si avantageux lors de l’emprunt, il est grand temps de les renégocier, les regrouper ou de les racheter afin de profiter des taux actuels.
Une balance pour illustrer le gain

Renégocier son prêt auprès du même organisme

Si vous avez souscrit à un crédit à la consommation rapide cette année, vous avez déjà pu profiter des taux d’intérêt très bas que nous connaissons en ce moment. Mais si vos emprunts sont plus anciens, le moment est on ne peut plus propice au rachat ou au regroupement de vos prêts afin de bénéficier des taux proposés actuellement, voire même de renégocier votre crédit actuel.

Cette chute des taux met en effet les banques et organismes spécialisés dans le crédit à la consommation à rude épreuve. La concurrence est devenue très serrée et les établissements préfèrent s’aligner sur le meilleur taux que vous trouvez ailleurs plutôt que de vous laisser filer chez un concurrent. Allez donc comparer et montrer vos résultats à votre banquier !

Changer d’établissement

Et si la négociation n’est pas assez intéressante ou que vous souhaitez regrouper vos crédits, autant aller voir ailleurs. Il faut toutefois être vigilant : les taux sont plus intéressants aujourd’hui, mais vous aurez à payer d’un côté les pénalités de remboursement anticipé à votre ancien organisme de prêt, mais aussi nouveaux frais d’inscription auprès du nouvel établissement.

Il faut donc être particulièrement vigilant à ce que ces frais supplémentaires ne dépassent pas le gain réalisé par le regroupement des crédits ou le rachat de l’emprunt. Surtout que les intérêts sont généralement plus hauts les premières années.

C’est pour cette même raison que l’avantage ne s’applique pas aux crédits anciens en fin de remboursement, la différence de taux d’intérêt étant trop faible. Il faut en effet compter environ deux années avant que l’opération de changement de banque ou de regroupement de crédits soit amortie.

Attention également aux fraudes, d’autant que la répression des fraudes estime à plus de 20% les publicités mensongères qui affirment que vous serrez gagnant au change quoi qu’il arrive. Certains organismes vont même jusqu’à falsifier le montant total de votre endettement après regroupement pour vous inciter à souscrire chez eux.

A propos de l’auteur

Celine A.
Celine A.
Céline est la plus jeune de l'équipe rédaction. Du haut de sa vingtaine d'année, elle est dynamique et travailleuse, rien ne l'arrête. Elle affectionne tout particulièrement les sujets un petit peu plus féminin, mais sait de quoi elle parle quand elle traite pourtant d'automobile ou de mécanique.