L’IVG est au cœur d’une guerre du référencement sur le Web

Cette interruption de grossesse volontaire a pu être obtenue grâce à une bataille sans merci, mais malgré l’application, la guerre continue notamment entre les anti-IVG et l’État. La plateforme de ce dernier semble être moins bien référencée que ceux qui mettent en valeur la désinformation.

Gynécologie

Même le gouvernement a développé une stratégie de référencement pour l’IVG

Si vous effectuez une requête sur le moteur de recherche de Google, vous avez de grandes chances d’obtenir des données concernant les anti-IVG. Par conséquent, une femme qui est en quête d’informations pour prendre une décision pourrait être la cible d’une désinformation nuisible. C’est dans tous les cas le point de vue de nombreux internautes et du gouvernement. De ce fait, la stratégie de référencement n’est pas seulement une astuce utilisée par divers Webmasters, car les autorités compétentes ont également recours à cette méthode afin de décrocher les premières places lors d’une recherche.

Les anti-IVG ont de bonnes positions sur certaines requêtes sur Google

Avec cette méthode, le gouvernement de François Hollande espère faire respecter ce fameux droit à l’IVG sans que des données biaisées ou partielles soient au rendez-vous. Il a ainsi fait appel à des professionnels comme cela pourrait être envisagé pour la création de sites internet et référencement à Nice pour les besoins d’un site traditionnel. Toutefois, pour informer réellement les femmes, il est impératif d’avoir une certaine visibilité. La plateforme du ministère de la Santé a donc quelques difficultés pour se positionner convenablement en fonction de certaines requêtes.

Il est judicieux de mettre au point une véritable stratégie de référencement en prenant en compte l’algorithme de Google. La firme de Mountain View est quelque peu capricieuse et surtout complexe à satisfaire, il est nécessaire d’étudier avec minutie ses volontés afin d’obtenir le résultat escompté.

Une bataille numérique intense à coups de clics et de visiteurs

Les sites qui souhaitent valoriser l’IVG afin d’informer véritablement la gent féminine doivent dégainer une technique de liens tout en dévoilant un nombre de visites et de clics appréciable. C’est en travaillant sur cette notoriété qu’il est envisageable de gagner la guerre, mais les anti-IVG sont largement investies dans cette bataille. Ils sont donc très bien placés sur certaines requêtes, ce qui s’avère être inquiétant puisqu’ils peuvent détourner des données sans avoir cette prise de recul nécessaire. Dans tous les cas, le gouvernement a pris part à une guerre numérique intense.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.