Les lampes à UV pour manucures sont-elles saines ?

De nos jours, la question du risque cancérigène se pose pour bon nombre de produits. Et le cas en est de même pour les lampes à UV utilisée pour les manucures semi-permanentes professionnelles aussi bien qu’à la maison. Qu’en est-il vraiment de ces lampes à UV, nécessaires à la bonne santé et au style de ses ongles ?

Une lampe à UV pour les ongles

Une technique à risque ?

Pour les adeptes de manucures et pédicures, rien de tel que le semi-permanent, qui tient sur les ongles jusqu’à dix fois plus longtemps que les vernis traditionnels. Mais après avoir posé la sous-couche, les éventuels stickers, paillettes ou poudres puis la couche supérieure, il faut alors pour cela passer ses mains ou ses pieds sous une lampe à UV afin de solidifier le « manteau ».

Le séchage se fait alors en moins de dix minutes et permet de prolonger l’éclat de ses ongles jusqu’à six semaines. Mais tout le monde ne s’accorde pas sur la nocivité de telles lampes, qui pourraient selon certain être source de cancers de la peau.

Les professionnels en désaccord

Plusieurs études ont donc été menées à ce sujet, malheureusement contradictoires. Certaines disent que le risque est nul est que même à utilisation répétée, la radiation d’une lampe UV pour manucure n’est pas dangereuse.

D’autres affirment qu’une exposition répétée pourrait augmenter le risque de cancer de la peau, et qu’il vaut mieux se limiter à une utilisation par semaine maximum. D’autres encore soutiennent que le risque est présent pour toute utilisation, mais qu’un simple passage de crème solaire sur ses mains avant l’exposition peut protéger de ce risque.

Des cas révélés

On aurait recensé jusque-là seulement deux cas de cancer de la peau sur les mains qui seraient à l’origine de manucure aux UV. Mais de nouvelles études ont alors été menée, prouvant que les lampes à UV pour manucure sont sans risque pendant plus de 250 ans pour une personne utilisant cette technique une fois par semaine, et très bas pour une personne l’utilisant plus d’une fois par semaine.

À savoir également qu’il existe deux types de lampes à UV pour les ongles, des lampes UV à ampoules fluorescentes et les autres à LED. Les études menées ont été réalisées avec les deux types de lampes et ne révèlent pas plus de dangers pour les unes que pour les autres.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.