Le Black Friday est accompagné par de fortes réductions de l’ordre de -70%

Ce vendredi est une journée exceptionnelle pour les Français puisqu’ils peuvent se lancer à cœur perdu dans les achats en réalisant de belles économies. Cette situation est obtenue grâce au fameux Black Friday qui a débarqué depuis ce matin sur toutes les plateformes d’e-commerce.

C'est le Black Friday

Après Thanksgiving, c’est la folie sur la toile

Si vous souhaitez acheter quelques cadeaux de Noël, il est sans doute judicieux de réaliser vos acquisitions avant la fin de la journée. Les enseignes ont décidé de faire exploser le compteur des pourcentages sur leur plateforme. De ce fait, les réductions ont envahi les sites et certains produits peuvent même être obtenus à -70%. Ces soldes de folie sont généralement proposés 24 heures après Thanksgiving aux USA, les commerçants sont donc nombreux à afficher rapidement des macarons sur leurs vitrines. Cette ferveur a également envahi le Web.

34.1% des Français ne savent pas s’ils effectueront quelques emplettes

Le phénomène a pris une ampleur très importante outre-Atlantique, mais le format ne s’impose pas vraiment en France. Selon un sondage réalisé par Toluna, 18.2% des personnes interrogées sont intéressées par des acquisitions au cours de ce vendredi noir. 34.1% ne savent pas encore si elles auront la possibilité de succomber à ce fameux Black Friday. Il faut noter que les internautes sont habitués à côtoyer de forts pourcentages tout au long de l’année puisque les soldes d’hiver et d’été n’ont plus le monopole. De ce fait, les enseignes sont réputées pour dégainer rapidement des formules promotionnelles afin d’enthousiasmer les consommateurs. Dans tous les cas, une seconde étude réalisée par Retail Research estime que ce sont tout de même 735 millions d’euros qui seront dépensés pour cet évènement.

Un Black Friday mal perçu pour certains

Il est impossible de manquer les macarons Black Friday puisqu’ils ont envahi toutes les enseignes. Il suffit de se connecter sur un site internet comme Cdiscount, Sephora ou encore Rue du Commerce pour constater que tout est mis en œuvre pour satisfaire pleinement les clients. Ces derniers seront-ils nombreux à répondre à l’appel ? Il faut noter que les pourcentages aussi élevés sont toujours les bienvenus à quelques semaines des fêtes de Noël.

Si certains Français ne connaissent pas ce phénomène du vendredi noir, d’autres ont décidé de ne pas suivre cette tendance qui pourrait rappeler les attentats du 13 Novembre à Paris. De ce fait, plusieurs enseignes ont supprimé ces deux mots et sélectionné d’autres termes moins choquants.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.