France-Suède : un hommage aux victimes d’attentats avant le match

Il y a pratiquement un an, la ville de Paris était frappée par une série d’attentats meurtriers. La France s’apprête donc à rendre hommage à toutes les victimes dès vendredi. Avant le match France-Suède, une minute de silence sera réalisée.

Des bougies

Une minute de silence avant la rencontre France-Suède ce vendredi

Il y a quelques jours, nous apprenions que le Bataclan ouvrait plus tôt que prévu pour organiser un concert exceptionnel en compagnie de Sting. Toutes les sommes récoltées seront reversées aux associations créées à la suite des attentats du 13 Novembre. Une journée commémorative sera également au rendez-vous ce dimanche alors qu’une plaque sera installée devant la salle de spectacle. Elle portera les initiales des victimes ainsi que 90 étoiles afin de les représenter. Ce vendredi, un premier hommage aura lieu à la télévision et au Stade de France. Les deux équipes ainsi que le public effectueront une minute de silence selon une info de RTL.

Rendre hommage aux 130 victimes des attentats de Paris

La Fédération de football souhaite que cet homme soit « sobre et digne ». Pour rappel, les attentats de Paris avaient malheureusement commencé avec ce stade le 13 Novembre au soir alors que la France était confrontée à l’Allemagne. Par la suite, les terroristes ont ciblé des terrasses de la capitale française ainsi que le Bataclan. Au total, ce sont 130 personnes qui ont perdu la vie en l’espace de quelques heures dans la fosse et les rues de Paris. Comme c’était déjà le cas il y a un an, François Hollande sera présent dans les tribunes officielles.

La sécurité sera renforcée aux abords du stade

À cette occasion, le service de sécurité du Stade de France sera rigoureux puisqu’il s’agit d’une priorité. Le président de la FFF a insisté sur le fait que la prudence était de mise. Noël Le Graët souhaite que la foule soit en mesure de regarder le match dans les meilleures conditions. Les spectateurs auront sans doute des difficultés à ne pas penser au drame du 13 Novembre 2015.

À cette époque, 80 000 spectateurs étaient présents dans les tribunes pour acclamer l’équipe de Didier Deschamps. Retransmis à la télévision, le match avait été rythmé par plusieurs détonations ainsi qu’un mouvement de foule à la fin de la rencontre. Personne n’avait été blessé dans l’enceinte, mais un homme âgé de 63 ans avait perdu la vie alors qu’un terroriste avait réussi à actionner sa charge explosive aux abords de ce stade.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.