Jungle de Calais : ce sont désormais les mineurs qui sont évacués

Depuis quelques jours, la « Jungle » de Calais est évacuée selon les directives du gouvernement français. Si les adultes ont été les premiers à être dispatchés dans diverses régions, ce sont désormais les mineurs qui sont au centre des préoccupations.

Calais

1500 mineurs ont eu l’occasion de quitter Calais

Il est important de noter que cette zone réputée à Calais a été totalement évacuée il y a pratiquement 48 heures. Nombreux sont ceux qui ont été envoyés dans les régions françaises pour qu’ils puissent entamer les démarches administratives afin d’envisager le futur avec sérénité. Les autorités compétentes n’avaient pas encore accordé une attention particulière aux mineurs, car leur cas est spécifique. Plusieurs voudraient se rendre en Grande-Bretagne, mais l’évacuation était particulièrement complexe. Finalement, ce sont 1500 mineurs qui ont été invités à rejoindre les différents bus ce mercredi matin.

De nombreux cars ont pris la route pour la France

Aux alentours de 10 heures, près de 11 cars avaient pris la route afin de conduire les mineurs dans divers endroits. Certains traverseront la Manche, mais d’autres devraient atterrir du côté des Pyrénées-Orientales, de Carcassonne et de l’Aude. Des dizaines de migrants sont également attendus dans les Bouches-du-Rhône et aux Saintes-Marie-de-la-Mer. Les personnes interrogées sur place n’ont pas eu l’occasion de connaitre leur destination avec précision. Certains ne savaient pas s’ils devaient rejoindre la France, le Canada ou la Grande-Bretagne, mais ils partageaient tous le même sentiment. Ils étaient donc heureux de quitter cette « Jungle » de Calais dont l’histoire est pratiquement terminée.

Les mineurs ne peuvent pas choisir la destination

Les autorités françaises doivent encore s’attarder sur les centaines de femmes et d’enfants qui sont dans le centre d’accueil Jules Ferry. Cet endroit est situé à proximité de la « Jungle » qui a donc été démantelée après de nombreux mois d’attente. Les habitants auront le plaisir de retrouver le calme, car il est primordial de noter que plus de 8000 migrants étaient présents à la mi-Octobre. Ils sont désormais prêts à commencer une nouvelle vie.

Il est important de préciser que les mineurs n’ont pas la possibilité de choisir la destination. Ils peuvent par contre se prononcer concernant les personnes avec qui ils souhaitent s’installer et voyager. Ils ont ainsi tous reçu des bracelets comme ce fut le cas pour les adultes quelques jours auparavant.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.