Grippe : les pharmaciens peuvent désormais vacciner les clients

Auparavant, il fallait obligatoirement se rendre chez son médecin traitant pour être vacciné dans les règles de l’art. Ce n’est désormais plus le cas puisque les pharmaciens ont reçu une autorisation de la part de l’Assemblée nationale.

Vaccination

Les Français pourront se rendre dans leur pharmacie habituelle

L’objectif pour Marisol Touraine consiste à améliorer la couverture vaccinale de la France en rendant la protection beaucoup plus simple à obtenir. Les clients pourront ainsi se diriger dans une pharmacie afin de recevoir une injection contre la grippe. Cette maladie a été particulièrement inquiétante au cours des deux dernières années avec, notamment, un nombre de cas relativement important. Cet amendement adopté lors d’une première lecture, le 19 Octobre 2016 devrait satisfaire les Français qui n’ont pas toujours l’envie de payer une visite chez le médecin pour un simple vaccin.

L’OMS aimerait une couverture vaccinale de 75% en France

Il est judicieux de noter que cette solution est importante puisqu’elle protège les citoyens, surtout les personnes fragiles comme les seniors âgés de plus de 65 ans. Tous les ans, la grippe impacte le système immunitaire de millions d’habitants en France, la ministre de la Santé espère que ce nombre diminuera pour la saison 2016/2017 grâce à cette autorisation, car il ne faut pas oublier que des milliers de morts sont référencés tous les ans dans notre pays. L’Organisation mondiale de la Santé a précisé qu’il serait possible d’éviter 3000 décès tous les ans surtout chez les personnes âgées de plus de 65 ans grâce à une couverture vaccinale de 75%.

L’Assemblée nationale a adopté l’amendement dédié aux pharmaciens

Il faudra donc attendre le début de l’année prochaine pour savoir si cette vaccination par les pharmaciens a porté ses fruits. Le gouvernement a décidé d’opter pour cette solution, car 48% des assurés ont choisi d’être vaccinés lors de la précédente saison. Selon les propos de Michèle Delaunay, un recul de près de 14 points a été observé par rapport à 2009. C’est une situation inquiétante qui nécessite une solution de secours. Les pharmaciens peuvent donc vacciner grâce à cet amendement qui offre une autorisation de 3 ans. Le projet a été largement adopté par l’Assemblée nationale qui est consciente qu’un véritable problème sanitaire touche la France.

A propos de l’auteur

Boris H.
Boris H.
Boris est une personne qui touche à tout et qui s'intéresse à tout depuis son plus jeune âge. Dès son enfance, il apprit à parler et à écrire très jeune. Un don qu'il n'a pas tardé à mettre en pratique dans son métier en devenant rédacteur. Aujourd'hui, de part son expérience, il a rejoint l'équipe de EXS afin de gérer le pôle rédaction et orienter les rédacteurs sur les sujets à traiter.