L’affaire de l’attentat de Nice débouche sur plusieurs interpellations

Impossible d’oublier ce drame du mois de Juillet qui a causé la mort de 86 personnes. Elles étaient venues assister au feu d’artifice organisé par la ville de Nice. Plusieurs semaines après l’attentat, des interpellations ont été réalisées.

Nice

Mohamed Lahouaiej Bouhlel n’aurait pas agi seul

Pour rappel, les touristes et les habitants étaient nombreux sur la Promenade des Anglais en Juillet dernier à l’occasion de la fête nationale. 30 000 personnes étaient donc présentes lorsque la soirée s’est transformée en cauchemar à cause d’un camion conduit par Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Ce Tunisien âgé d’une trentaine d’années avait décidé de foncer dans la foule, ce drame a été à l’origine de 86 morts. Rapidement, une revendication a été identifiée plusieurs mois après les différents drames qui ont frappé de plein fouet la France comme le Bataclan ou les terrasses parisiennes.

Huit interpellations ont été effectuées dans le sud de la France

Les forces de police enquêtent sur l’entourage de cet homme afin de mettre en avant d’éventuelles complicités. Alors que François Hollande a rendu au début de la semaine un hommage à toutes les personnes victimes de terrorisme, nous apprenons que huit interpellations ont été réalisées dans les Alpes Maritimes. Selon une source qui s’est confiée à l’Agence France Presse, les individus ont été placés en garde à vue. Les fonctionnaires de police pensaient au départ que cet homme avait agi en solitaire pour préparer cet attentat, mais la réalité semble différente.

En approfondissant les recherches, ils ont pu constater que le conducteur avait finalement mis en place ce drame plusieurs mois avant la fête nationale à Nice. Le parquet de Paris insiste sur le fait qu’il aurait bénéficié de complicités. Il est important de préciser que six personnes ont déjà fait l’objet d’une mise en examen dans cette affaire qui est toujours en cours.

Une cérémonie en hommage aux victimes aux Invalides

Les politiques, dont François Hollande, se sont rassemblés ce lundi devant l’hôtel des Invalides à l’occasion d’une cérémonie hommage aux victimes. Diffusée à la télévision et dévoilée sur le net, elle a permis au président d’annoncer une réforme concernant le système d’indemnisation. Depuis 1989, huit attentats ont frappé la France, des proches de victimes et même des rescapés ont donc pris la parole dans cette ambiance rythmée par l’émotion. Le secrétaire général de la Fenvac, Stéphane Gicquel a précisé que notre pays était confronté à un « nombre inégalé de victimes du terrorisme ».

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.