Uber a dévoilé ses voitures autonomes sans chauffeur à Pittsburgh

Uber est surtout connu pour son implication dans le monde des VTC, mais, cette fois, il vient de réaliser un pas de géant. Si les premiers tests sont concluants, il faudra s’attendre à découvrir une véritable flotte.

uber

Un technicien est tout de même aux commandes de la Ford

Lorsque l’on évoque le monde des voitures sans chauffeur, nous pensons immédiatement à Google, mais, cette fois, c’est le géant des VTC qui vient de frapper très fort. Connu pour le transport des clients dans le monde entier, il signe un procédé novateur qui s’inspire des nouvelles tendances. C’est en Pennsylvanie et plus précisément à Pittsburgh que les premiers essais ont été réalisés ce 14 Septembre. Pour l’instant, cette ville est la seule compatible avec cette expérimentation, mais elle pourrait prendre de l’ampleur si les résultats sont prometteurs.

Ce sont donc quatre véhicules spécifiques qui arpentent les routes en étant équipés de capteurs, de caméras et de plusieurs lasers. Deux objectifs sont au rendez-vous, le premier concerne le transport des clients d’un point A à B alors que le second est dédié à une conduite totalement autonome.

Uber devrait lancer une expérience avec Volvo

La première phase des tests s’effectue avec un technicien, il est présent en cas d’urgence afin de réagir au plus vite si un problème de taille venait à être identifié. Toutefois, les essais ont été concluants, les voitures ont eu la particularité de trouver aisément leur route sans aucune difficulté. Dans la ville du futur, nous aurons donc des taxis novateurs qui seront totalement dépourvus de chauffeur. La presse américaine s’est emparée de cette actualité en publiant une vidéo sur YouTube.

Vous pouvez y découvrir une voiture à la fois luxueuse et spacieuse, elle est équipée d’une machinerie spécifique fixée au niveau du toit. Pour l’instant, Uber a recours à des Ford hybrides, mais, dans un futur proche, l’enseigne aimerait se focaliser sur des Volvo.

L’intérêt n’est pas de supprimer les voitures classiques

La ville de Pittsburgh a été choisie, car elle possède une configuration atypique. En effet, les véhicules autonomes devront jongler entre des rues étroites, de nombreuses autoroutes et des collines sinueuses. Le programme est parfait pour jauger de l’efficacité de ce défi. Uber se lance donc la mission d’optimiser la conduite autonome, mais le futur ne sera pas rythmé uniquement par cette dernière. Les deux modèles de voitures devraient cohabiter sur les routes du monde entier.

A propos de l’auteur

Celine A.
Celine A.
Céline est la plus jeune de l'équipe rédaction. Du haut de sa vingtaine d'année, elle est dynamique et travailleuse, rien ne l'arrête. Elle affectionne tout particulièrement les sujets un petit peu plus féminin, mais sait de quoi elle parle quand elle traite pourtant d'automobile ou de mécanique.