Fournitures scolaires : attention aux substances nuisibles

Alors que les enfants s’apprêtent à effectuer leur rentrée scolaire, une nouvelle étude inquiétante pointe du doigt certaines fournitures scolaires. Des tests ont révélé la présence de substances indésirables.

Des fournitures scolaires

Des composés nocifs dans des crayons et des encres

Certains ont déjà repris le chemin de l’école alors que d’autres ont encore quelques jours pour savourer ces vacances. Après pratiquement deux mois loin des cartables et des tableaux noirs, il sera malheureusement nécessaire de renouer avec cette habitude, mais auparavant les parents sont invités à passer par la case des « fournitures scolaires ». Les crayons, les cahiers, les classeurs ou les sacs à dos arrivent dans les caddies, mais soyez vigilant lors de vos achats. La rigueur devra être similaire à celle identifiée du côté de l’alimentation. Lisez les étiquettes afin de dénicher ceux qui ne sont pas attractifs à cause de la présence de substances nocives.

19 références sont particulièrement inquiétantes

Ce constat a été réalisé au cœur d’une enquête menée par l’UFC Que Choisir. L’association a rapidement pris la décision de demander dans les plus brefs délais le retrait des produits incriminés qui ne sont finalement pas conformes aux attentes de chacun. Ce ne sont pas quelques fournitures scolaires qui sont concernées, 52 références ont été pointées du doigt à cause d’une présence de composés allergisants, toxiques ou encore cancérogènes. Des résultats alarmants notamment lorsque l’on sait que ces produits seront aux côtés des enfants pendant une année complète.

La situation serait même désastreuse pour 19 références. Parmi elles, nous retrouvons les crayons de couleur qui possède des phtalates (perturbateurs endocriniens), les sticks de colle ont quant eux mis en valeur du formaldéhyde.

La DGCCRF invitée à réagir dans les plus brefs délais

Si vos enfants sont des adeptes de l’écriture avec de l’encre, soyez vigilant lors de vos courses. Selon les résultats, l’association a mis le doigt sur des impuretés cancérogènes, et même des parfums allergisants. Nombreux sont les parents qui se dirigent vers les marques en pensant qu’elles font preuve d’une grande rigueur. Ce ne serait pas un gage de qualité selon ces tests effectués par un laboratoire. Un produit estampillé Bic contiendrait le plus d’allergènes, mais les teneurs élevées en méthylisothiazolinone sont identifiées du côté de Waterman et Paper Mate.

L’association demande à la DGCCRF d’agir au plus vite notamment en retirant des rayons les feutres Turbo Scents qui ne seraient pas conformes à la réglementation en vigueur. Pour l’achat des fournitures scolaires, il est difficile de trier tous les produits, mais il vaut mieux perdre un peu de temps pour scruter toutes les étiquettes.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.