Le prêt immobilier s’offre à nouveau une baisse des taux

2016 sera sans doute une année très spécifique pour le secteur du crédit, cette succession des chutes a permis à de nombreux foyers d’accéder à la propriété. Il ne faut toutefois pas se lancer sans réfléchir à quelques options.

Immobilier

Une baisse cumulée non négligeable de 22.5%

Généralement, l’été est une période catastrophique pour le crédit immobilier puisque les hausses sont souvent au rendez-vous. Pourtant, 2016 est atypique, la baisse ne cesse de prendre de l’ampleur depuis le début de l’année. L’Observatoire du Financement CSA Crédit Logement insiste sur le fait que les taux du mois de Mars oscillaient autour de 2.04%. Quelques semaines plus tard, en Juin 2016, la moyenne s’affichait à 1.62%. Depuis près de quatre années, cette situation n’avait jamais été au rendez-vous. L’étude montre que cette baisse n’est pas anodine, car, en mettant tous les pourcentages les uns à côté des autres, nous obtenons tout de même une baisse non négligeable de 22.5%.

Ne pas emprunter sans étudier votre situation

La période est donc propice au crédit immobilier, car les économies seront au rendez-vous. Lorsque vous empruntez de l’argent, la banque ou l’organisme applique un pourcentage particulièrement problématique puisqu’il s’ajoute au montant demandé. Dans la plupart des cas, ce sont plusieurs milliers d’euros qui sont nécessaires pour jouir immédiatement de cette somme d’argent. Des contextes sont particulièrement intéressants comme le prêt à taux zéro, mais il n’est pas réservé à tous les contribuables. Même si la situation est particulièrement attractive, il est judicieux d’étudier cette demande dans les moindres détails notamment en vous focalisant sur vos capacités de remboursement.

Optez pour quelques garanties afin de vous protéger

Un article expliquant comment négocier son assurance de prêt immobilier montre qu’il est aussi judicieux de s’attarder sur ce contrat. Les banques souhaitent des garanties surtout si un problème venait entacher votre quotidien. Avec une baisse des taux, elles pourraient prêter plus facilement de l’argent, mais sous certaines conditions. Certes, une telle assurance n’est pas obligatoire, mais elle sera fortement recommandée, car elle apporte une protection à l’emprunteur et l’organisme à l’origine du crédit.

Selon les études, la période est donc idéale pour concrétiser un projet dans ce domaine, car les chutes de 0.10% sont au rendez-vous depuis le début de l’été 2016. Si vos capacités financières sont en adéquation avec un crédit, n’hésitez pas à construire un dossier, mais cette situation record pourrait se propager sur le long terme jusqu’à la fin de l’année.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.