Le Raspberry Pi 3 peut maintenant booter sur USB

Il y a désormais du nouveau du côté de cet ordinateur relativement atypique. La fondation a partagé une information intéressante puisque l’appareil a la capacité de booter sur un périphérique USB.

Raspberry Pi 3

Ce Raspberry Pi 3 a demandé quelques aménagements

Les spécialistes savent que les Raspberry Pi ont la particularité de booter sur une carte SD, mais cela n’est pas nécessaire pour le modèle Compute Module. En parallèle, un changement de taille est survenu pour la dernière version, et cette annonce n’est pas une rumeur. Elle a été partagée par la fondation elle-même sur son site internet. Cela devrait donc ravir tous les propriétaires qui sont en mesure d’utiliser un simple périphérique de stockage. C’est également le fruit d’un long travail, les équipes en charge de ce micro-ordinateur ont été confrontées à différents problèmes.

Pour que le boot sur USB soit possible, les chercheurs ont multiplié les astuces, car la ROM a les moyens de proposer 32 Go de stockage. Une telle prouesse demande des compétences élevées et surtout un équipement important.

Attention, les modifications sont souvent risquées

Une mauvaise nouvelle est tout de même au rendez-vous, car le Raspberry Pi 3 ne propose pas cette fonctionnalité par défaut. Cette dernière est diffusée sous la forme d’une bêta, il sera nécessaire d’avoir quelques compétences afin de l’activer à la main. Dans tous les cas, le micro-ordinateur n’est pas conçu pour tous les consommateurs, il est particulièrement destiné à tous ceux qui développent un attrait particulier pour l’informatique. En effet, une modification peut causer des dysfonctionnements de taille. C’est pour cette raison que l’activation peut s’avérer périlleuse. Par conséquent, il est relativement conseillé de sauvegarder toutes les données présentes afin de ne pas les perdre.

Un tutoriel pour lui offrir une nouvelle compétence

Cette recommandation est aussi en vigueur pour installer les accessoires pour le Raspberry Pi 3 et tous les ordinateurs, car le Raspberry Pi 3 n’est pas le seul à demander quelques aménagements. Dès que vous effectuez des modifications sous Windows ou Mac OS X, il est impératif de sauvegarder tous les dossiers ainsi que les configurations. Dans le cas d’un problème, vous seriez en mesure de tout perdre.

La fondation est tout de même soucieuse de votre bien-être, elle a donc déployé tout le nécessaire pour que l’activation se déroule dans des conditions optimales. Un tutoriel est disponible pour apprendre à booter sur un périphérique USB, mais toutes les informations sont proposées en anglais. Il sera judicieux de maîtriser cette langue pour comprendre les indications.

A propos de l’auteur

Guy T.
Guy T.
Guy est le doyen de l'équipe de rédaction. A l'approche de ses 40 printemps, il amène l'expérience et la sagesse dans notre équipe et offre son aide et son soutien aux plus jeunes du groupe. Un membre indispensable dans la rédaction de EXS qui sait traiter des sujets en profondeur en connaissant les antécédents.