Pour être agent de sécurité, le casier judiciaire doit être vierge

Avec les évènements qui ont touché la France à maintes reprises, des vocations sont nées. Des Français ont décidé de s’engager dans l’armée alors que d’autres ont préféré prendre le costume d’un agent de sécurité.

La sécurité

Une absence de condamnations

Le sol français a été rythmé par les attaques islamiques dès le mois de Janvier 2015. Depuis, les morts se sont enchaînés avec, notamment, un drame à Nice après le feu d’artifice. Ces faits divers ont tendance à entraîner des vocations chez les habitants. Nombreux sont ceux qui ont pris la décision de rejoindre l’armée afin d’aider la nation à lutter contre le terrorisme. D’autres ont eu le souhait de devenir des agents de sécurité, mais tous les profils ne seront pas compatibles avec cette profession. Il sera impératif d’effectuer la demande de casier judiciaire numéro 3. Ce dernier met en avant les condamnations les plus graves.

Elles sont liées à des crimes ou des délits qui entraînent des peines de prison de deux ans au minimum. Ce n’est pas la seule contrainte à prendre en compte, car il est nécessaire de combler quelques conditions. Pour devenir un agent, il sera préférable d’être inconnu des forces de l’ordre. Si le casier judiciaire n’est pas vierge, vous n’aurez aucune chance d’être reçu. Vous avez la possibilité de les faire effacer sous certaines conditions.

Un agent de sécurité devra être irréprochable

En effet, si certains pensent qu’il faut mesurer près de deux mètres, ils se trompent de chemin. Les formateurs observent d’autres critères et notamment la condition physique. Elle doit être très bonne, car les agents de sécurité sont confrontés à des situations complexes. Par conséquent, les disqualifications sont nombreuses, si vous avez par exemple réalisé un excès de vitesse, il est possible de que votre dossier soit rejeté même si vous correspondez au profil recherché. La ligne de conduite doit être idéale alors que les diplômes ne sont pas nécessaires.

Savoir gérer des personnes agressives et/ou alcoolisées

Contrairement aux idées reçues, l’agent de sécurité n’est finalement qu’un vigile, il n’aura donc pas de chien et il ne sera pas non plus armé. Par contre, quelques compétences sont demandées, vous devrez être physionomiste. Reconnaître des visages peut s’avérer être utile dans cette profession qui consiste à protéger autrui. La psychologie ne devra pas être mise de côté puisque vous serez confronté à une multitude de contextes : alcool, agressions…

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.