Les changements du 1 Août concernent plusieurs domaines, dont le gaz

Les foyers français sont encore en vacances, mais ils auront tout de même le droit à une mauvaise nouvelle. Elle s’articule autour des changements dans divers secteurs comme les loyers, l’électricité, le gaz…

Electricité

L’électricité n’échappe pas à la hausse

Malheureusement, le gouvernement n’a pas mis un terme à une tradition concernant l’augmentation des prix. Même une bonne nouvelle peut cacher une surprise déconcertante, c’est le cas avec l’électricité. Certes, une baisse des tarifs réglementés de l’ordre de 0.5% est au rendez-vous, mais, en contrepartie, celle consommée entre Août 2014 et Juillet 2015 est au cœur d’une hausse de 2.5%. Ce fonctionnement rétroactif ne devrait pas combler les attentes des foyers qui devront dès leur rentrée de vacances jongler avec les euros. En ce qui concerne l’épargne, le taux est fixé à 1%, mais, dans le cadre d’un emprunt, il passera de 2.7 à 2.2%.

Les mauvaises nouvelles continuent avec une taxe de séjour mise en place dans 18 villes supplémentaires du côté d’Airbnb. Les ménages qui ont besoin du gaz pour leur quotidien seront frappés de plein fouet par une augmentation de 2%.

Quelques euros sont ponctionnés dans le portefeuille

Le secteur des loyers n’a pas été épargné par le gouvernement puisqu’une hausse de l’ordre de 2% est en vigueur sur Paris et cela s’accompagne par une augmentation non négligeable de quelques euros pour les utilisateurs des transports. Le forfait Navigo sera désormais facturé 73 euros, le ticket de métro passe à 1.90 euro et le carnet de 10 tickets prend 40 centimes. Cette liste de mauvaises nouvelles se termine avec une modification à propos des prud’hommes. Les salariés ainsi que les employeurs auront à leur disposition des défenseurs syndicaux. Ces derniers seront en mesure de les représenter ou encore de les assister s’ils éprouvent le besoin de se rendre devant le conseil.

Un 1er Août relativement morose pour les Français

Pour saisir celui-ci, plusieurs méthodes sont déployées : la première concerne le passage direct et volontaire des parties devant le bureau de conciliation et d’orientation. La seconde est dédiée à une requête. Seules ces deux techniques permettent aux prud’hommes de se pencher sur un dossier. Cette nouvelle semaine commence donc sur le mauvais pied puisque le 1er Août est synonyme d’augmentation au même titre que le 1er Janvier et le 1er Juillet. Les foyers qui retrouveront ce week-end leur domicile pourraient avoir une surprise supplémentaire avec, notamment, l’avis des impôts, des mails débarquent dans les boîtes de réception pour annoncer son arrivée.

A propos de l’auteur

Celine A.
Celine A.
Céline est la plus jeune de l'équipe rédaction. Du haut de sa vingtaine d'année, elle est dynamique et travailleuse, rien ne l'arrête. Elle affectionne tout particulièrement les sujets un petit peu plus féminin, mais sait de quoi elle parle quand elle traite pourtant d'automobile ou de mécanique.