Emmanuel Macron sème le trouble dans son parti politique

À Paris, Emmanuel Macron avait rendez-vous avec ses fidèles dans le cadre d’un meeting. Quelques heures plus tard, l’actuel ministre de l’Économie ne suscite pas un véritable engouement surtout à gauche.

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron est en marche vers les présidentielles

Il y a quelques semaines, cet homme politique lançait son premier mouvement politique, il réalise donc un pas supplémentaire pour tenter de gagner les prochaines élections présidentielles organisées en 2017. Il faut noter que son rendez-vous n’a sans doute pas fait l’unanimité puisqu’il n’a pas hésité à critiquer le gouvernement en place ainsi que les décisions de François Hollande. Avec « En Marche », l’actuel ministre souhaite donc gagner le cœur des Français, mais la classe politique semble être plus réfractaire. Le ministre de la Justice a été quelque peu agacé sur le fait d’être interrogé sur ce meeting.

Selon lui, Emmanuel Macron se rapprocherait d’une chanson d’Alain Souchon. Il estime qu’un ministre doit se concentrer sur le présent sans penser à l’année prochaine. Toutefois, s’il avait masqué ses ambitions pendant quelques mois, Macron ne peut désormais plus s’empêcher de gravir les marches de l’Élysée en pensant qu’il sera peut-être le prochain Président de la République.

À gauche, les dents grincent après le meeting de Macron

Dans tous les cas, à gauche, il n’obtient pas tous les suffrages puisque Thierry Mandon insiste sur le fait qu’il n’a pas le temps de monter des partis politiques. Il consacre son temps à son travail. Emmanuel Macron a l’intention de dévoiler un nouveau visage en tentant de moderniser la vie politique. Devant 300 militants, il a affirmé que le mouvement était celui de l’espoir. Il a bien l’intention d’empocher la victoire des prochaines élections, c’est en tout cas le sens de son message entendu à la Mutualité à Paris. Même s’il s’avère être un peu critique, il n’a pas hésité à remercier François Hollande notamment pour sa nomination en tant que ministre de l’Économie.

En 2017, Macron serait face à Le Pen et Juppé

Le Président de la République ne s’est pas prononcé à la suite de ce meeting, mais Manuel Valls a fait connaitre son avis. Le Premier ministre est formel, il est impossible d’être ministre et de s’offrir un tel meeting. Pour lui, « il est temps que tout cela s’arrête ».

Dans tous les cas, Emmanuel Macron semble séduire une partie des Français. Il pourrait se retrouver dans le trio de tête l’année prochaine face à Marine Le Pen et Alain Juppé. Même si François Hollande se présentait, il aurait très peu de chances d’obtenir un second mandat, la constatation est identique pour Nicolas Sarkozy qui a déçu à maintes reprises les Français après avoir entaché l’économie du pays.

A propos de l’auteur

Guy T.
Guy T.
Guy est le doyen de l'équipe de rédaction. A l'approche de ses 40 printemps, il amène l'expérience et la sagesse dans notre équipe et offre son aide et son soutien aux plus jeunes du groupe. Un membre indispensable dans la rédaction de EXS qui sait traiter des sujets en profondeur en connaissant les antécédents.