Savoie : Le fromage qui produit de l’électricité

Alors que la pollution est au coeur de nombreuses polémiques, de nouvelles façon de créer de l’électricité sont inventés chaque année. C’est en direction, cette fois, de la Savoie que l’on se tourne avec la production d’énergie à base d’un fromage local, le Beaufort.
Cave avec des meules de Beaufort

Une création d’électricité qui élimine 99% des déchets de fabrication du Beaufort

C’est dans l’usine Savoie Lactée, située sur la commune d’Albertville en Savoie et créée par l’Union des producteurs de Beaufort, que l’on peut découvrir ce système de création d’énergie bio et innovant qui permet à l’entreprise de recycler plus de 99% des déchets liés à la fabrication de ce fromage, qui est un des produits savoyards les plus populaires. Effectivement, pour la fabrication d’un kilogramme de Beaufort, 9kg de petit-lait sont générés. Ce petit lait n’est pas un déchet à proprement parler et sert ensuite à diverses fabrication, comme le beurre, la ricotta ou de la poudre de protéine. Par la suite, il reste tout de même des déchets composés d’eau usée et d’effluents qui servent à fabriquer l’électricité et de l’eau chaude pour alimenter l’usine, un procédé unique au monde mis en place par l’entreprise Valbio. Le surplus d’électricité est ensuite revendu à EDF.

Un procédé économique pour l’usine, qui sera rentabilisé dès 2022, et qui permettrait de subvenir au besoin en électricité de 1500 personnes durant un an. Pour arriver à créer cette énergie, les déchets restant, après la fabrication du beurre, de la poudre de protéine et de la ricotta, sont envoyés dans un méthaniseur, transformés en biogaz et enfin en électricité. Les 1% de déchets restants sont ensuite rejetés dans l’Isère, une rivière qui prend sa source dans le massif de la Vanoise.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.