La BCE décide de mettre un terme à l’impression des billets de 500 euros

La fin de l’impression ne signifie pas pour autant une perte de valeur. Certes, de nouveaux billets de 500 euros ne seront pas au rendez-vous, mais ceux déjà présents sur le marché ne seront pas supprimés.

Les billets de 500 euros

À la fin 2018, il n’y aura plus de nouveaux billets de 500 euros

N’ayez pas peur, si vous possédez des billets de 500 euros, ils garderont la même valeur même si la BCE a décidé de ne plus imprimer de nouvelles coupures. Cette volonté est le fruit d’une enquête menée sur l’ensemble du territoire. Cet argent est malheureusement au cœur de plusieurs trafics que ce soit celui lié aux terroristes ou celui en lien avec la drogue. En effet, à de nombreuses reprises, les billets de 500 euros ont été pointés du doigt, car ils auraient tendance à favoriser l’ensemble de ces réseaux criminels.

La fin de l’impression est donc programmée pour la fin 2018, cette annonce a fait l’objet d’un communiqué de la BCE. Ce dernier précise également que cette date a été décidée, car les nouvelles coupures de 200 et de 100 euros seront mises sur le marché.

La valeur du billet a l’avantage d’être acquise à vie selon la BCE

Cette actualité peut être à l’origine de multitude craintes, car certains habitants possèdent toujours des billets de 500 euros dans leur poche, une boîte ou sous le matelas comme le veulent certaines traditions. Les derniers chiffres montrent qu’il y a environ 297.2 milliards d’euros en circulation grâce à 594 millions de billets sur le territoire européen. Par conséquent, le gouvernement ou encore la BCE ne demandera pas aux Français de rapporter les fameux billets dans les banques. Par conséquent, selon les dernières déclarations, la valeur est attribuée à vie, il sera donc possible de les léguer aisément aux générations futures sans avoir le moindre problème.

Ces coupures ont un côté très pratique pour les malfaiteurs

Cela peut paraître surprenant, mais les personnes malveillantes ont un attrait particulier pour ces grosses coupures. Cela est extrêmement pratique, car les trafiquants ont tendance à payer en cash leurs activités illégales. Par conséquent, lorsqu’il est nécessaire de régler une facture ou un achat de 10 000 euros, les billets de 500 euros ont la particularité de tenir dans une simple enveloppe. Cette dernière n’aura qu’une épaisseur de 2 millimètres, ce qui n’éveille généralement pas les soupçons.

Avec cette suppression des nouvelles coupures, la BCE espère mettre des bâtons dans leurs roues. Cette décision est importante, car il est important de souligner que les billets de 500 euros sont les plus difficiles à copier.

A propos de l’auteur

Celine A.
Celine A.
Céline est la plus jeune de l'équipe rédaction. Du haut de sa vingtaine d'année, elle est dynamique et travailleuse, rien ne l'arrête. Elle affectionne tout particulièrement les sujets un petit peu plus féminin, mais sait de quoi elle parle quand elle traite pourtant d'automobile ou de mécanique.