Statistiques : Une augmentation de 0,7% sur les prix à la consommation selon l’Insee

L’Institut National de la Statistique et des études économiques vient de publier un rapport provisoire dans lequel il annonce une hausse de 0,7% sur les prix à la consommation au mois de mars par rapport au dernier mois de février.

Insee

Une hausse généralisée des prix

C’est ce jeudi que l’information a été rendue publique par l’INSEE. En effet, les estimations montrent que l’augmentation sur les prix à la consommation est causée par « le rebond  saisonnier des prix des produits manufacturés après les soldes d’hiver ». Toutefois, sur une durée de 12 mois, on note que les prix à la consommation ne sont pas en hausse. Ils sont restés au même niveau que le taux du mois de février. Ce résultat est facilité par la hausse faible des premiers mois de 2016 comparée à celle de 2015. Par ailleurs, cette situation n’a pas épargné le secteur de l’énergie.

Selon le rapport provisoire de l’Insee, les prix de l’énergie connaîtraient une légère augmentation « après neuf mois consécutifs de baisse« . Cependant en considérant la période d’une année entière, on note que l’inflation n’a pas gagné de terrain, elle est restée à un point négatif suite à la baisse continue des prix de l’énergie durant les mois précédents. Ce résultat obtenu sur l’inflation est aussi facilité par la conséquence de la baisse notée sur les prix des produits manufacturés. Par ailleurs, dans le secteur des services, les estimations montrent que la hausse sur leurs prix serait « modérée ».

La BCE s’efforce de rétablir l’équilibre et de sauver la région

L’Insee ne donne pas de détails provisoires concernant le statut de l’indicateur d’inflation. Ce dernier serait faible ou nul. De même, on note que la chute des prix en fonction des années est une situation qui touche pratiquement tous les pays de l’Union européenne. Ce qui fait que la Banque Centrale européenne tente aujourd’hui avec tous ses moyens de rétablir l’équilibre du marché de la zone euro. Toutefois, malgré ses nombreuses stratégies avec cette politique, elle n’a pas encore réussi à ranimer les prix pour épargner la zone d’une situation de déflation, qui se caractérise par une basse générale des prix ainsi que des salaires, à cause d’une situation économique marquée par une stagnation ou même par une récession.

A propos de l’auteur

Boris H.
Boris H.
Boris est une personne qui touche à tout et qui s'intéresse à tout depuis son plus jeune âge. Dès son enfance, il apprit à parler et à écrire très jeune. Un don qu'il n'a pas tardé à mettre en pratique dans son métier en devenant rédacteur. Aujourd'hui, de part son expérience, il a rejoint l'équipe de EXS afin de gérer le pôle rédaction et orienter les rédacteurs sur les sujets à traiter.