Boxe : il faut plus le frapper au visage, dit Chris Eubank, à son fils

Un évènement rare s’est déroulé lors du combat de samedi dernier entre Nick Blackwell et Chris Eubank Jr. Le père de ce dernier lui a demandé d’arrêter de frapper son adversaire « à la tête » pour éviter de le « blesser ».

Boxer

Ne le frappe plus à la tête

Ce sont des conseils d’un sage que le père du boxeur Chris Eubank Jr a formulé lors du combat de samedi soir entre son fils et le champion de boxe anglais Nick Blackwell. Ce dernier défendait son titre devant son challenger, Chris Eubank Jr. Au cours du combat, ce dernier a su montrer beaucoup de motivation et de détermination, combiné à une force de frappe remarquable qui a fait couler le sang sur tout le visage de son adversaire, Nick Blackwell. Alors l’ancienne gloire, Chris Eubank, qui suivait très attentivement le combat a dû intervenir pour éviter une suite « tragique » du combat.

C’est en effet Channel Five, la chaîne anglaise qui a montré les images dans le coin du ring, où Chris Euban s’adressait à son fils à la fin du huitième round. On peut entendre dans ces images le père dire à son fils «Si l’arbitre n’arrête pas le match, je ne sais pas quoi te dire, mais je vais te dire une chose, s’il ne l’arrête pas et qu’on continue à le frapper comme ça, il (Nick Blackwell) va se blesser», martèle le père. Il continue en lui conseillant « Maintenant, tu ne vas plus le frapper au visage, tu vas le frapper au corps». Tels sont les propos de Eubank sénior à son fils qui avait déjà largement dominé son adversaire du jour.

Nick Blackwell placé dans un « coma artificiel »

C’est sur la recommandation du médecin que le combat a été arrêté au 10e Round. Le médecin a constaté que Blackwell ne pouvait plus voir de l’œil gauche et a ordonné à l’arbitre d’interrompre le match. Nick Blackwell qui souffrait d’une hémorragie cérébrale a ensuite été placé dans le coma artificiel juste après son hospitalisation. Le chirurgien chargé de l’opération du boxeur a exprimé son indignation à l’encontre de l’arbitre qui n’a pas pris à l’avance la décision d’interrompre le match : « C’était clairement un combat à sens unique à partir du 7e ou 8e round, et on aurait dû l’arrêter », se plaint-il.

Mais il est tout confiant sur l’état de santé du boxeur : «Mr Blackwell n’a pas souffert d’hypoxie et a été placé médicalement dans le coma». Propos qui ont apporté beaucoup de soulagement aux nombreux fans du boxeur. Par ailleurs, sur la question de l’arbitrage, Robert Smith, le secrétaire général de la Fédération britannique de boxe confirme être «satisfait» des décisions de l’arbitre pendant le match.

A propos de l’auteur

Celine A.
Celine A.
Céline est la plus jeune de l'équipe rédaction. Du haut de sa vingtaine d'année, elle est dynamique et travailleuse, rien ne l'arrête. Elle affectionne tout particulièrement les sujets un petit peu plus féminin, mais sait de quoi elle parle quand elle traite pourtant d'automobile ou de mécanique.