Pour s’offrir Bitmoji, Snapchat débourse la somme de 100 millions $

Les rachats d’entreprises sont de plus en plus fréquents dans le secteur technologique. En effet, de nombreuses start-ups sont rachetées par des géants du web qui veulent toujours bien se positionner. De même, on remarque de nouvelles sociétés à fort potentiel qui s’offrent d’autres entreprises pour booster leur croissance. C’est le cas de Snapchat qui s’est procuré Bitmoji.
Présentation de Bitmoji

Une stratégie pour booster sa croissance

Snapchat, le réseau social spécialisé dans les échanges éphémères, vient de frapper un grand coup en mettant dans son escarcelle, la société Bitstrips, basée au Canada qui a édité l’application Bitmoji. Cette dernière permet de créer des avatars qui peuvent être placés dans un scénario et ensuite envoyés à ses amis. Snapchat n’a pas lésiné sur les moyens pour s’offrir l’application puisqu’elle a déboursé environ 100 millions de dollars, d’après le Wall Street Journal.

Il faut dire que cette acquisition s’inscrit dans la ligne de mire de Snapchat qui a eu à lever récemment 175 millions de dollars pour avoir une croissance plus rapide. Fondée en 2011, la plateforme de messagerie momentanée a connu une expansion fulgurante auprès des jeunes. On dénombre plus de 100 millions d’utilisateurs. Cette dernière permet principalement de créer et partager des contenus avec son réseau. Le PDG du réseau social, Evan Spiegel, annonçait que 8 milliards de vidéos étaient chaque jour regardés sur la plateforme, alors que ce nombre était de 2 milliards au mois de mai 2015.

Une acquisition pour faire face aux géants

En s’offrant le réseau social Bitmoji, Snapchat voit grand et entre en concurrence directe avec le géant Facebook. Rappelons que ce dernier a racheté dernièrement Masquerade qui est une application très en vogue. Elle avait été lancée il y a quelques mois par une startup basée en Biélorussie. Elle permet de mettre des filtres sur les visages lorsque des selfies sont pris. Facebook envisagerait-il de mettre les fonctionnalités sur son réseau social ?

Dans un autre angle, il faut bien comprendre que cette acquisition de Facebook a été faite grâce à une forte concurrence de Snapchat. Il faut noter qu’en 2013, Facebook avait mis sur la table 3 milliards de dollars pour acquérir l’application, mais l’offre avait été refusée. On comprend donc qu’avec Masquerade, le plus grand réseau social au monde veut attirer les jeunes utilisateurs. C’est dans ce sens que Snapchat s’est aussi bien positionnée en rachetant Bitmoji.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.