Science : Vers un prix Nobel pour Emmanuelle Charpentier

Elles ont déjà révolutionné le monde de la science. Il s’agit de la chercheuse française Emmanuelle Charpentier et de son homologue américaine, Jennifer Doudna. Le travail remarquable de ces deux femmes a déjà franchi l’atlantique et est présent dans des centaines de laboratoires à travers notre globe.

Biochimie

Une découverte « miraculeuse »

En effet, chercheuses en biochimie et en microbiologie, les deux femmes ont fait une découverte qui a marqué le milieu de la génétique. Les chercheuses ont réussi en un laps de temps, à mettre au point le système CRISPR-Cas9, qui est une grande révolution dans le traitement génétique. Cette méthode bon marché, leur a valu une trentaine de prix. En effet, elles seront même honorées ce jeudi par la fondation L’Oréal-Unesco « Pour les femmes et la science ». Cérémonie qui attirera certainement la presse pour un traitement beaucoup plus général de l’information sur la découverte miraculeuse des deux dames. La méthode CRISPR-Cas9 représente une découverte très importante dans le milieu de la science et de la médecine.

Par ailleurs, elle est issue d’un travail qui n’était pas concentré sur l’étude des gènes, selon Emmanuelle Charpentier qui s’est ouvertement confiée sur la question. Selon ses propos, elle étudiait le mécanisme de défense des bactéries contre les virus quand elle a subitement découvert ce mécanisme de modification du génome. Un vrai coup de chance qui va certainement changer la vie de beaucoup de gens à travers le monde. Cette découverte a soulevé une vague d’émotion dans le monde scientifique depuis près de 4 années, car il est évident que cette technique ne représente pas une « invention », sinon un mécanisme qu’utilisent les organismes pour se défendre.

Un parcours international

Dans son parcours, la chercheuse Emmanuelle Charpentier, bien que de nationalité française, a réalisé la plupart de ses travaux de recherches à l’étranger. Elle loge actuellement dans la capitale de  l’Allemagne où elle y exerce la fonction de  directrice de l’Institut Max Plank. Avant de rallier Berlin, Emmanuelle Charpentier effectuait encore ses recherches en Suède, en 2009. Elle a commencé à travailler avec l’Américaine Jennifer Doudna, qui était de l’université californienne de Berkley. C’est de cette collaboration entre les deux femmes chercheuses qu’est née la grande découverte en science qu’on connait aujourd’hui.

Ce travail qui leur a valus beaucoup de décorations depuis quatre ans mérite la décoration du fameux Prix Nobel. Aujourd’hui, les médias ne cessent de parler d’elles et de leur découverte, alimentant les rumeurs d’un éventuel Nobel pour les deux femmes. Mais ces dernières restent tout à fait discrètes face à la question. Concernant leur découverte historique, la chercheuse américaine Jennifer Doudna explique : « Pour nous c’est époustouflant », affirme-t-elle, avant de continuer « Le système que nous avons décrit est utilisé par tous les laboratoires de génétique. C’est assez inhabituel qu’une technologie perce à cette vitesse. » En effet, les deux chercheuses ont réussi la découverte de la méthode CRISPR-Cas9, en un temps très court. Avec aujourd’hui une trentaine de prix honorables, elles sont déjà sur le chemin du prix Nobel.

A propos de l’auteur

Celine A.
Celine A.
Céline est la plus jeune de l'équipe rédaction. Du haut de sa vingtaine d'année, elle est dynamique et travailleuse, rien ne l'arrête. Elle affectionne tout particulièrement les sujets un petit peu plus féminin, mais sait de quoi elle parle quand elle traite pourtant d'automobile ou de mécanique.