Retrait du chiffrement des données sur les appareils sous Fire OS 5

Ne plus offrir des garanties de sécurité, c’est dans ce sens que veut aller Amazon. Ce dernier à décider de ne plus donner aux consommateurs la possibilité de bénéficier d’un système de sécurité, du fait de l’abandon du chiffrement des appareils fonctionnant sous Fire OS 5.
Un smartphone tournant avec Fire OS 5

Une exposition au piratage

Appuyant Apple, dans l’affaire l’opposant au FBI sur la protection des données, Amazon a pris le contre-pied de sa position en n’offrant plus le chiffrement des données sur bon nombre de ses appareils. Alors que des géants du secteur sont sur la même longueur d’onde qu’Apple, Amazon lui, expose ses clients aux risques de piratage.

En effet, avec ses appareils, il ne vous sera plus possible d’être en sécurité. Vous serez exposé constamment au piratage. Les options qui se présenteront à vous sont nombreuses. Avec le Fire OS 5, votre appareil sera exposé au piratage et avec le Fire OS 4, il ne vous sera pas possible d’échapper aux failles d’Android. Ainsi, les différents produits d’Amazon, comme les tablettes et liseuses, le Fire fone et le Fire TV Stick, ne seront plus sécurisés.

Vos données seront à la merci de n’importe qui si votre appareil venait à être volé. Et même en cas de perte, vous serez exposés, car il ne vous sera plus possible de compter sur le chiffrement des données du Fire OS 5.

Non-respect des principes de la protection des données personnelles

Les consommateurs de leur côté s’en plaignent. Certains ont été surpris par la position adoptée par Amazon. C’est le cas de cet utilisateur de tablette Amazon Fire qui a posté sur leur forum : « Lorsque j’ai appris qu’Amazon laissait tomber le chiffrement, j’ai cru à une blague du 1er avril ».

Ce ne sont pas seulement les utilisateurs qui se sont signalés. Les défenseurs du chiffrement et de la protection de la vie privée se sont aussi prononcés sur ce sujet. C’est le cas d’Aral Balkan. Pour ce programmeur, et défenseur actif des droits de l’homme, cette initiative d’Amazon met carrément en danger les utilisateurs de Kindle Fire. En effet, pour lui, l’abandon du chiffrement les expose à toute sorte d’intrusion pouvant venir d’un pirate ou d’un gouvernement répressif.

L’attitude d’Amazon est difficilement compréhensible au vu du contexte actuel, où l’affaire Apple contre le FBI sur les données personnelles, secoue l’actualité. Les fabricants high-tech ont constitué une forte mouvance pour soutenir Apple dans cette affaire. Donc, il est inconcevable de voir un géant du secteur se démarquer de cette mouvance.

De son côté, Amazon a tenu à expliquer ce changement. D’après leur porte-parole, cette suppression a été envisagée depuis l’automne dernier car des consommateurs ne se servaient plus de certaines fonctions professionnelles.

A propos de l’auteur

Celine A.
Celine A.
Céline est la plus jeune de l'équipe rédaction. Du haut de sa vingtaine d'année, elle est dynamique et travailleuse, rien ne l'arrête. Elle affectionne tout particulièrement les sujets un petit peu plus féminin, mais sait de quoi elle parle quand elle traite pourtant d'automobile ou de mécanique.