Une guitare vieille de 145 ans détruite dans le film « les huit salopards »

C’est une guitare vieille de plus d’une centaine d’années qui a été détruite lors du tournage du film « Les Huit Salopards ». L’instrument en question a été prêté par le Martin Guitar Museum pour les besoins du tournage. Lors d’une phase dans le film, celle-ci a été complètement détruite. Une enquête a été ouverte pour savoir s’il y a eu préméditation ou pas.
Lla guitare avant qu'elle soit détruite

Un tournage qui tourne mal

Il faut le dire le tournage du film «Huit Salopards» a tout simplement viré au cauchemar. En effet, une guitare qui existe depuis 1870 a été détruite lors de ce tournage. Elle avait été prêtée gratuitement par le Martin Guitar Museum et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il lui sera très difficile de retrouver son instrument. De même, les situations dans lesquelles l’accessoire a été détruit ont grandement étonné le directeur du musée, Dick Boak.

Tout s’est passé lors d’une scène entre Jennifer Jason Leigh et Kurt Russel. C’est durant cette phase que l’instrument a été ôté des mains de la comédienne. Elle a été cassée sur une poutre. Il faut dire que cela est un gros souci puisque la guitare est une originale dotée de 6 cordes de guitare classique et qui existe depuis près de 150 ans.

Une explication a été donnée par Mark Ulano lors d’une conférence de presse qui s’est tenue au mois de Décembre dernier. Selon lui, les guitares devaient être échangées avant la destruction. Seulement, Kurt n’était pas au courant de cette information, d’où la réaction naturelle de Jennifer dans le film.

Une grande perte pour l’histoire et la culture

Il faut dire que lorsque la guitare très ancienne a été détruite, l’inquiétude était le sentiment le plus partagé. De même, on se demande s’il n’y avait pas, de la part de Quentin Tarantino, une certaine préméditation. Il s’était placé derrière la salle avec un léger sourire lors de l’accident. Il avait réussi en fait à avoir un passage très réussi. Une enquête a même été ouverte pour situer les responsabilités.

La réaction du musée Martin Guitar ne s’est pas fait attendre. Lle directeur a d’ailleurs assuré qu’aucun instrument ne serait plus jamais prêté pour un film. Même si les dégâts ont été remboursés, Dick Boak a montré son mécontentement. Selon lui, c’est loin d’un souci financier, il s’agit de garder intacts l’héritage et l’histoire de la musique américaine.

Après avoir tourné la page des critiques concernant les scènes violentes du film, par l’association Promouvoir, les Huit Salopards continuent d’entretenir une grosse polémique.

A propos de l’auteur

Boris H.
Boris H.
Boris est une personne qui touche à tout et qui s'intéresse à tout depuis son plus jeune âge. Dès son enfance, il apprit à parler et à écrire très jeune. Un don qu'il n'a pas tardé à mettre en pratique dans son métier en devenant rédacteur. Aujourd'hui, de part son expérience, il a rejoint l'équipe de EXS afin de gérer le pôle rédaction et orienter les rédacteurs sur les sujets à traiter.