Près de 130 000 migrants disparus après leur enregistrement

Au cours de l’année 2015, l’immigration en Europe a connu des sommets insoupçonnés. Ainsi, en Allemagne, on parle de près de 130 000 migrants qui ont disparu après leur enregistrement. En effet, sur les 1,09 million d’étrangers, qui avaient été enregistrés, 13 % d’entre eux ont disparu. Ces migrants ne se sont pas présentés dans les foyers qui leur avaient été indiqués.
Les migrants arrivant en Europe

Les raisons de cette disparition

Diverses raisons peuvent expliquer cette disparition de certains migrants qui s’étaient enregistrés. En effet, il se pourrait tout simplement que certains d’entre eux soient retournés dans leur pays. De même, d’autres qui n’étaient que de passage pourraient également se rendre vers d’autres territoires. On peut également voir des migrants qui se seraient tout simplement lancés dans des pratiques illégales. Il peut aussi être possible qu’il y ait des doubles enregistrements dans le système utilisé.

Il faut dire que l’affluence des migrants a atteint des sommets, raison pour laquelle des mesures ont été prises à cet effet en début d’année pour une plus grande rapidité des procédures. Ainsi, les demandeurs d’asile et les personnes en situation irrégulière pourront être identifiés rapidement. C’est ainsi qu’un document contenant les filiations de tous les migrants a été mis sur pied. Il leur sera délivré une pièce appelée « preuve d’arrivée ».

Dans un autre registre, une loi a été votée pour empêcher que des aides au plan social ne soient données à tout migrant qui ne se rendrait pas dans le foyer qui lui a été assigné. Cela pourra peut-être contraindre les immigrés à respecter les directives. De même, les demandeurs d’asile venant de pays « sûrs » seront obligés d’avoir une résidence du fait que leur demande n’a que peu de chance de prospérer.

Diverses mesures pour régler le problème

Pour éviter que le phénomène des immigrés, qui disparaissent au bout de quelque temps ne devienne une routine, certaines mesures ont été prises par le gouvernement. Il s’agira ainsi d’apporter une solution appropriée à ce problème. Cela a été rapporté lors d’un communiqué de presse par Johannes Dimroth, le ministre de l’Intérieur. L’option est donc claire, il faudra réduire ce problème.

Il a également mis en avant le fait qu’il était précoce de faire une évaluation des conséquences des nouvelles mesures prises. Cela s’explique par le fait que de nouvelles règles et procédures sont toujours intégrées. Il est alors important de laisser du temps pour bien analyser les résultats. Le ministre a également écarté toute idée d’empêcher la libre circulation des migrants comme solution.

Aucune loi allemande ne permet d’ôter la liberté à des personnes qui recherchent l’asile. Il faut dire que cette vague d’immigration dans le pays a eu de nombreuses conséquences. Les critiques sont de plus en plus virulentes à l’égard de la chancelière allemande qui a autorisé cette situation.

A propos de l’auteur

Boris H.
Boris H.
Boris est une personne qui touche à tout et qui s'intéresse à tout depuis son plus jeune âge. Dès son enfance, il apprit à parler et à écrire très jeune. Un don qu'il n'a pas tardé à mettre en pratique dans son métier en devenant rédacteur. Aujourd'hui, de part son expérience, il a rejoint l'équipe de EXS afin de gérer le pôle rédaction et orienter les rédacteurs sur les sujets à traiter.