Oméga-3 et vitamine B, un cocktail bon pour le cerveau

Des chercheurs ont récemment démontré qu’un cocktail à base de vitamine B et d’oméga-3 pouvait améliorer la santé du cerveau humain. Ainsi, il serait possible de ralentir le déclin cognitif de celui-ci et permettrait, aux patients âgés, d’améliorer la réflexion et la mémoire.
Le saumon, une source riche en Oméga 3

Les oméga-3 boosterait les effets de la vitamine B sur le cerveau

Ce n’est pas véritablement une nouvelle, on le sait depuis longtemps, notre alimentation joue sur l’état et la longévité de notre cerveau, mais une équipe de chercheurs internationale a mis en évidence les bienfaits des oméga-3 couplés à la vitamine B. Une vitamine B qui avait déjà été le sujet d’une récente étude qui nous apprenait que celle-ci avait un bienfait sur le vieillissement du cerveau et les capacités liées à la mémoire. Ainsi, avec les oméga-3, ces vertus seraient décuplées, ce qui en ferait un cocktail détonnant pour la santé de notre cerveau.

Les chercheurs des universités de Cape Town (Afrique du Sud), d’Oslo (Norvège), d’Oxford (Royaume-Uni) et des Émirats arabes unis ont réalisé cette étude en suivant pas moins de 250 personnes qui pouvait être sur la voie de la démence. Effectivement, celles-ci présentaient des troubles cognitifs légers bien que ceux-ci n’interfèrent pas encore avec leur vie quotidienne. L’objectif dans ce suivi était de mettre en avant les capacités des oméga-3 et de la vitamine B a réduire le déclin cognitif du cerveau, notamment sur la mémoire.

Prochain stade de l’étude, la maladie d’Alzheimer

Chaque personne ayant participé à cette étude a donc eu droit à une série de différents tests d’évaluation de leurs fonctions cognitives, ainsi qu’un test sanguin pour déceler les taux de deux oméga-3, à savoir l’EPA (acide eicosapentaénoïque) et le DHA (acide docosahexaénoïque). Ensuite, la moitié des cobayes a reçu un traitement à base de vitamine B, là où, l’autre moitié a reçu un traitement placebo. Après analyse, il s’est avéré que les personnes ayant un faible taux d’oméga-3 dans le sang n’avait que peu de résultat avec l’adjonction de vitamine B. Cependant, les résultats furent bien plus positif en ce qui concerne les personnes ayant des taux plus élevés d’oméga-3. Une très bonne nouvelle qui permettra surement à l’avenir de trouver des solutions pour le déclin de la mémoire et ou de la réflexion chez les personnes âgées.

Suite à cette étude, le Professeur David Smith, souhaite maintenant se tourner vers d’autres tests avec les oméga-3 et la vitamine B. Toujours sur des patients souffrant de troubles cognitifs légers, celui-ci aimerait pouvoir obtenir des résultats sur un possible blocage du déclenchement de la maladie d’Alzheimer chez les personnes d’un certain âge. Reste maintenant à savoir si le cocktail possède ces vertus !

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.