La SNCF encourage la marche chez les Français

Longtemps privilégié comme moyen de faire de l’exercice, il apparaît que de moins en moins de personnes respectent les indications de l’OMS sur le temps de marche à faire par jour. Beaucoup indexeraient la multiplication des voitures et des transports en commun. Pourtant, ces derniers ne découragent pas tant que ça la marche.
Les pieds d'une personne qui marche

Les transports en commun et la marche ne sont pas antinomiques

Les utilisateurs de transports en commun sont de grands marcheurs par rapport aux automobilistes. C’est ce que révèle l’étude faite lors du challenge #marcheenlignes organisée par Transilien et Withings, une start-up française spécialisée dans les objets connectés de santé. Selon cette étude, ceux qui prennent le train font 7900 pas par jour, et ceux qui prennent le métro en font 7000, soit, pour ces deux catégories rassemblées, près de 1000 pas de plus que les automobilistes. Mais on constate de grands écarts parmi ceux qui ont participé à cette étude, car si certains ne sont pas spécialement de grands marcheurs, les plus sportifs quant à eux font 28.502 pas par jour.

Rappelons que l’OMS préconise 10.000 pas à faire chaque jour. Quoi qu’il en soit, les utilisateurs des transports en commun ont bel et bien des occasions d’entretenir leur physique par la marche. L’utilisation des escaliers dans les gares garantit 1.200 pas de plus par jour que ceux qui s’en détournent. Alain Krakovitch, directeur général du Transilien à la SNCF, indique que 60 % des accès à la gare se font déjà à pied. Cela accrédite la thèse selon laquelle les Parisiens seraient très mobiles. En effet, 67% des personnes en Île-de-France se déplacent en utilisant les transports en commun contre 20% des habitants de province.

Encourager la marche pour la santé des Français

Partant du constat que les transports en commun sont un excellent moyen d’encourager et de favoriser la marche, la SNCF s’est engagé à rendre plus facile cette pratique. Elle a pour cela trouvé un partenaire à la hauteur avec Withings. Les orientations de la SNCF sont nombreuses. La première d’entre elles est de toujours valoriser les transports publics qui sont bons pour la santé, mais aussi écologiques. Les chiffres du défi #marcheenlignes, organisé par la SNCF et Withings, sont éloquents : 1 million de kilomètres ont été parcourus, 275 millions de calories brûlées et 117 tonnes de CO2 économisées.

La SNCF tient aussi à diversifier ses offres au sein de la gare afin de se rendre plus attractive. À travers Transilien, elle veut également encourager l’intermodalité, de façon à ce que les Français sachent mieux articuler les modes de transport, les uns aux autres. Pour cela, Alain Krakovitch pense que développer la signalétique serait un excellent moyen. La signalétique indiquerait la distance et le temps de marche entre les différentes stations et vers les autres moyens de transport en sortie de gare. Ces orientations s’ajouteraient aux solutions déjà mises en place pour encourager la marche : l’appli SNCF, les écrans d’information multimodaux, le travail engagé avec les opérateurs de téléphonie… La marche est un excellent moyen de lutter contre l’hypertension, le surpoids, le diabète et certaines autres maladies.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.