Une hausse de 5,2% de l’automédication durant l’année 2015

Ayant connu un recul il y a deux années de cela, le secteur de l’automédication en France est en hausse durant l’année 2015. Ce domaine peut donc profiter d’une augmentation de 5,2%. Ce surplus est fortement lié aux grippes qui touchent les individus durant le début de l’année. Il s’agit d’une hausse importante après une baisse de 0,3 % en 2014 et 3 % en 2013.

Hausse automédication

L’automédication, une pratique très prisée

L’automédication fait de plus en plus son bonhomme de chemin malgré le fait qu’elle connait une forte instabilité en France. Cela est dû principalement au fait que cette pratique dépend de nombreux éléments liés à la conjoncture. Par exemple, le climat peut être une donnée à prendre en compte, d’après le président de l’Association des Fabricants de Médicaments sans Ordonnance (Afipa), Pascal Brossard.

Parmi les types de médicaments qui ont pleinement contribué à la hausse de l’automédication en France, il y a les produits antidouleur (antalgiques) et les soins destinés aux voies respiratoires. Le marché de ces produits cité a connu une progression respective de 9,3% et 8,4%. Globalement, les ventes de médicaments qui ne nécessitent pas d’ordonnance font 2,26 milliards d’euros. En début d’année 2015, grâce à l’automédication, les maladies liées au climat frais de l’hiver ont permis d’économiser 75 millions d’euros sur le système de santé.

Le succès des médicaments sans ordonnance

Les produits vendus en pharmacie sans ordonnance, si on y inclut les appareils médicaux et les additifs alimentaires, ont fait 3,7 milliards d’euros en 2015. La hausse est de 6,4 % en une année. Les pharmacies sont loin de se déplaire de cette situation du fait que ces produits représentent 10,4% de leur CA. Selon l’Afipa, qui a réalisé l’enquête en partenariat avec le cabinet OpenHealth sur un échantillon de 3004 officines, la contribution à la croissance de l’activité de ces pharmacies est de 37,2%.

Les ventes réalisées sur le web sur le segment des produits pharmaceutiques sans ordonnance restent toujours très bas dans l’hexagone. Elles n’ont pas fait l’objet d’une étude cette année à cause de leur faiblesse. Pour les entreprises qui fabriquent les médicaments, Sanofi a été remplacé par Boiron à la première place des ventes de produits sans ordonnance. Cependant, Sanofi reste numéro 1 des ventes, grâce à son antalgique Doliprane qui est très prisé. L’automédication connait une avancée certaine, mais il est nécessaire de mettre sur pied des stratégies pour accompagner ce phénomène, d’autant que d’après certaines études, ces médicaments sont loin d’être tous efficaces. L’association va même publier un manifeste qui sera soumis aux gouvernants très prochainement.

A propos de l’auteur

Celine A.
Celine A.
Céline est la plus jeune de l'équipe rédaction. Du haut de sa vingtaine d'année, elle est dynamique et travailleuse, rien ne l'arrête. Elle affectionne tout particulièrement les sujets un petit peu plus féminin, mais sait de quoi elle parle quand elle traite pourtant d'automobile ou de mécanique.