Quatrième du classement mondial des clubs de foot, le PSG riche comme jamais

Clubs de football, supporters, analystes, commentateurs attendent tous ce moment privilégié de l’année où est dévoilé le classement des clubs les plus riches. Comme pressenti, le podium reste occupé par les mêmes têtes : Real Madrid, Barcelone, Manchester United. Mais cette année, le PSG vient juste derrière ces ténors du football. Il devient ainsi le 4e club le plus riche au monde.

PSG riche quatrième club

Comment le PSG réussit-il sa progression constante ?

Bien loin l’époque où le Paris Saint-Germain se battait pour ne pas tomber en ligue 2, la métamorphose a été radicale. Aujourd’hui, le club de la capitale française tutoie les sommets de l’Europe. Quatrième du classement annuel des revenus des clubs de football du cabinet Deloitte, c’est la plus haute marche atteinte par un club français. Mais quelle est la recette pour une métamorphose pareille ? À n’en point douter, l’investissement qatari a complètement changé la face du club de foot.

En 2011, les Qataris avaient la nette ambition de faire du PSG l’un des plus grands clubs européens, et on peut dire que le pari est réussi. Avec 480,8 millions d’euros engrangés au courant de 2014-2015, le PSG vient de dépasser l’un des plus grands clubs de foot, le Bayern Munich, au rang des clubs les plus riches. Si les immenses fonds financiers venant du Moyen-Orient ont réussi à élever le statut du club, le classement du cabinet Deloitte de cette année montre autre chose. Il témoigne de la bonne gestion du club et de sa bonne stratégie. 62% de son revenu total proviennent de ses revenus commerciaux, 16% proviennent de la billetterie et 22% des droits télés.

Qui, pour concurrencer le club ?

La question parait insensée au niveau national. Le PSG est le seul club français qui fait partie du top 30 du classement. Déjà supérieur au sein de la ligue, le PSG montre aussi qu’il est à un autre stade sur le plan financier. De quoi renforcer les nombreuses supputations sur le niveau actuel du club. Le PSG détient une manne financière incomparable en France et peut acheter des joueurs dont les autres clubs ne peuvent même pas rêver. Même pas Marseille et Lyon qui, en un temps, étaient les seuls représentants français dans ce classement ni Monaco qui a très vite changé sa stratégie, ne pouvant suivre le pas du club parisien. Aujourd’hui les seuls clubs qui peuvent concurrencer le PSG sont hors de son territoire. On remarque la toute-puissance des clubs anglais notamment qui sont 17 présents dans le top 30 du classement.

Rêver plus grand

Si le PSG fait preuve de performances remarquables dans cette Money League avec notamment une hausse historique de ses revenus commerciaux, le club reste encore à la traîne pour ce qui est des revenus de son stade et des droits TV. Sur ce dernier point, il semble impossible de faire mieux que le championnat anglais où un nouveau contrat va assurer aux clubs des revenus phénoménaux dès l’année prochaine.

Cependant, Nasser Al-Khelaïfi doit être conscient qu’il y a de grands efforts à faire pour rendre le club encore plus attractif et donc remplir le Parc des Princes comme le font le Real Madrid, Manchester United et Barcelone pour leurs stades. Là est une condition pour être encore plus grand. L’autre est sans nul doute d’avoir de meilleurs résultats sportifs. Là encore, les dirigeants parisiens semblent l’avoir compris puisqu’ils ont comme objectif depuis toutes ces années de gagner la ligue des champions.

A propos de l’auteur

Guy T.
Guy T.
Guy est le doyen de l'équipe de rédaction. A l'approche de ses 40 printemps, il amène l'expérience et la sagesse dans notre équipe et offre son aide et son soutien aux plus jeunes du groupe. Un membre indispensable dans la rédaction de EXS qui sait traiter des sujets en profondeur en connaissant les antécédents.