Un nouveau navigateur de Facebook pour retenir les internautes plus longtemps

Des utilisateurs ont été choisis pour tester le nouveau navigateur de Facebook. De nouvelles fonctions sont ainsi rajoutées. Le but de cette amélioration est d’inciter les internautes à rester plus longtemps sur le programme. Le nouveau navigateur a une grande ressemblance avec AOL qui a eu ses moments de gloire au début du millénaire.

Zuckerberg facebook navigateur

Une ambition de garder les internautes plus longtemps sur son application

Le premier réseau social au monde veut augmenter le temps passé par les utilisateurs sur son application. Pour arriver à cela, il teste une nouvelle version de son navigateur. Ce dernier met à la disposition de ses utilisateurs un espace où on peut mettre l’adresse d’une page web pour s’y rendre facilement à partir du réseau social. En effet, cela sera une innovation puisque le navigateur ne pouvait afficher que les sites que vos contacts ont publié.

Cette nouveauté donnera donc la possibilité aux utilisateurs de procéder à des recherches de manière directe à partir de l’application. Il aura ainsi les mêmes fonctions que Chrome ou Internet Explorer. On remarque également une autre barre en pied de page. Elle permet de connaitre le niveau de popularité du site sur Facebook. Vous aurez également la possibilité de placer la page visitée dans vos favoris. De même, deux touches vous permettent d’aller à la page précédente ou suivante. Seul bémol, il n’y a pas encore la possibilité d’ouvrir en même temps de nombreux onglets. On espère que cela sera fait prochainement.

Un navigateur qui a une forte ressemblance avec AOL

Un navigateur remodelé, voilà ce que propose Facebook à ses utilisateurs. Il favorisera sûrement une navigation plus longue sur le réseau social. Ce dernier vend aux entreprises qui souhaitent se faire connaitre sur son site la durée de connexion. En effet, la cherté des publicités dépendra du temps que les internautes y ont passé. Mark Zuckerberg avait même révélé au mois de Juillet dernier que chaque jour, la durée de la connexion par personne était de 46 minutes.

Le concept est très semblable au fournisseur américain AOL qui opérait dans le même principe entre 1990 et 2000. Sa stratégie était de mettre à la disposition de ses utilisateurs une application intégrée pour les garder dans l’environnement d’AOL sans que ses abonnés ne sentent le besoin d’aller voir ailleurs. Un navigateur externe était utilisé dans ce sens.

Pour l’instant, nous en sommes qu’à la phase test sur le système iOS de Facebook notamment. Cependant, cet outil va sortir dans les prochains jours pour être mis à la disposition des autres systèmes d’exploitation.

A propos de l’auteur

Victoria F.
Victoria F.
Victoria est l'acrobate de l'équipe de rédaction. Elle peut vous parler de tout pendant des heures, produire des articles sur la finance, la culture ou le sport en même temps sans se mélanger dans ses idées, un véritable petit génie. C'est aussi le dernier rédacteur, enfin rédactrice, qui a rejoint l'équipe.