Orange et Groupama pour former la banque mobile Orange banque

Le prochain terrain du groupe Orange sera le secteur financier. L’entreprise a en effet décidé de racheter la banque Groupama afin de développer un nouveau service de banking sur mobile. Dès 2017, la société lancera en France « Orange Banque ». Qu’elles sont les chances de succès de cette entreprise ? La banque mobile est-elle le futur ?

Orange banque

Orange veut être le pionnier de la banque mobile en France

Orange n’a jamais caché son intention de diversifier ses services. Stéphane Richard, PDG de l’entreprise, révélait déjà en mars 2015, vouloir que son entreprise investisse le secteur de la banque. Ce vœu est en cours de réalisation. L’opérateur télécom a annoncé entrer en « négociations exclusives » avec Groupama en vue de lancer un nouveau service de banque en ligne en France dès 2017. Le groupe veut acheter 65% de la branche bancaire de Groupama afin de déployer sa stratégie. « Les banques se sont diversifiées dans la téléphonie, il n’y a aucune raison pour ne pas faire le chemin inverse », plaisantait Laurent Paillassot, ancien dirigeant de LCL, maintenant directeur général adjoint du groupe, en charge de l’expérience client et des services financiers sur mobile. Cela ne va plus tarder surtout qu’Orange n’est pas vraiment novice dans ce domaine.

L’entreprise part avec son expérience en Afrique où son service Orange Money est utilisé par plus de 13 millions de personnes, pour transférer de l’argent, acheter des minutes de communication, faire du microcrédit, etc. Orange a aussi lancé en Pologne Orange Finanse avec mBank, filiale de l’Allemande Commerzbank. De même, la société propose en France une application de paiement sans contact et porte-monnaie électronique nommée Orange Cash. La société bénéficie d’une combinaison d’atouts essentiels uniques pour réussir le lancement d’une banque innovante 100 % mobile : une marque forte incarnant des valeurs clés comme la sécurité, un réseau de distribution solide, une fiabilité et surtout la confiance de 28 millions de clients », assure son PDG.

À quoi va ressembler Orange Banque ?

Pour faire son trou dans les services bancaires, Orange veut lancer une banque complètement mobile, 100% digitale et 100% innovante, rien à voir avec les applications bancaires actuellement disponibles sur les smartphones. Orange veut carrément « ubériser sa banque » en couvrant toutes les activités bancaires au quotidien, l’épargne, ainsi que les crédits et l’assurance. L’attraction d’une banque digitale se trouve dans la simplicité des services qu’elle pourrait proposer. On imagine une souscription dématérialisée avec la possibilité de gérer les formalités administratives à distance, telle que la prise en photo des justificatifs pour l’ouverture d’un compte.

Une banque mobile sous-entend des prolongements tentaculaires avec une meilleure connexion aux différents réseaux sociaux. Pour pallier à l’absence d’une banque physique, Orange banque pourra s’appuyer sur les 850 boutiques du réseau Orange et les 3 000 agences de Groupama et Gan. Ceci parce que malgré l’avancée du digital, bon nombre de clients souhaitent rencontrer un conseiller pour leurs opérations complexes notamment. Enfin, Orange assure vouloir casser les prix et faire moins cher que les acteurs classiques de la banque.

A propos de l’auteur

Boris H.
Boris H.
Boris est une personne qui touche à tout et qui s'intéresse à tout depuis son plus jeune âge. Dès son enfance, il apprit à parler et à écrire très jeune. Un don qu'il n'a pas tardé à mettre en pratique dans son métier en devenant rédacteur. Aujourd'hui, de part son expérience, il a rejoint l'équipe de EXS afin de gérer le pôle rédaction et orienter les rédacteurs sur les sujets à traiter.